Les 7 grands perdants de la flambée du franc suisse

19/01/15 à 15:38 - Mise à jour à 15:53

Source: Trends-Tendances

La semaine dernière, la Banque nationale suisse (BNS) a décidé de ne plus bloquer le cours du franc suisse, une mesure lourde de conséquences pour certains individus et entreprises. Voici selon CNN Money les 7 plus grands perdants.

Les 7 grands perdants de la flambée du franc suisse

© istock

Le secteur touristique suisse

La décision de la BNS de ne plus retenir le cours du franc s'accompagne d'une flambée de la monnaie suisse. Les amateurs de ski sont particulièrement mécontents de ces augmentations de prix et auront davantage tendance à choisir une station de sport d'hiver située en dehors de la Suisse.

À l'heure actuelle, un franc suisse vaut autant qu'un euro

Les fabricants de montres

Plusieurs fabricants de montres suisses sentiront passer la décision de la SNB. Ainsi, Rolex, Richemont et Swatch verront leur coûts s'envoler, ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour les amateurs de marques de luxe. D'après la banque suisse UBS, les entreprises de montres compteront en effet ces frais supplémentaires à leurs clients.

Nick Hayek, le CEO de la marque de montres Swatch, exprime son mécontentement: "La mesure de la banque centrale aura l'effet d'un tsunami sur toute la nation et les sociétés d'exportation".

Les amateurs de chocolat

Les fabricants de chocolat sont également touchés par la flambée du franc suisse. "Un franc fort génère un coût de production élevé qui sera compté au client" explique Kathleen Brooks, chercheuse pour Forex.com.

Roger Federer

Roger Federer © AFP

L'économie suisse

L'économie suisse souffre également de la décision de la BNS. Non seulement elle nuira à l'exportation, mais à terme elle peut également mener à la déflation.

L'UBS a également rectifié ses perspectives de croissance économique en 2015 d'1,8% à 0,5% . Le pronostic pour 2016 a également été revu à la baisse d'1,7% à 1,1%.

Les commerces de devises

Certains commerces de devises éprouvent des difficultés financières après l'annonce inattendue de la SNB le 15 janvier.

La société boursière Interactive Brokers Group estime que sa clientèle a déjà perdu 120 millions de dollars.

Roger Federer

La star de tennis suisse Roger Federer pourrait voir baisser ses revenus. Si les prix en espèces gagnés en Suisse resteront aussi lucratifs, les victoires remportées rapporteront moins au joueur lorsqu'il changera ses prix en francs suisse.

Les propriétaires d'hypothèques polonais

En Pologne, des milliers d'hypothèques sont libellés en francs suisses. Selon Citibank, les fluctuations du franc suisse augmenteront les coûts moyen d'un prêt hypothécaire de 17%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires