Le ciel allemand paralysé par une grève dans les aéroports

27/03/12 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Trends-Tendances

Les principaux aéroports allemands étaient touchés mardi par un vaste mouvement de grève, qui conduisait à de nombreuses annulations de vols notamment à partir de Francfort (ouest).

Le ciel allemand paralysé par une grève dans les aéroports

© Image Globe

La grève était orchestrée par le syndicat des services Verdi, sur fond de négociations salariales dans la fonction publique, et fait suite à une série d'autres mouvements depuis trois semaines qui ont touché transports en commun, crèches, hôpitaux et administrations dans toute l'Allemagne. Les aéroports avaient toutefois été épargnés jusque-là.

Rien qu'à Francfort, le plus grand aéroport allemand, ce sont plus de 440 liaisons - arrivées et départs- qui ne pourront pas être assurées, sur un total de 1.300 pour la journée, a indiqué le gestionnaire de l'aéroport, Fraport. La plupart des vols annulés sont opérés par la première compagnie aérienne du pays, Lufthansa, a dit une porte-parole.

Outre Francfort et Munich (sud), le deuxième aéroport allemand où 85 vols ont été annulés jusqu'ici sur 1.130 prévus pour la journée, Stuttgart (sud), Düsseldorf (ouest), Cologne-Bonn (ouest), Münster-Osnabrück (ouest), Dortmund (ouest), Hanovre (nord) et Brême (nord) devaient être affectés par ce mouvement, concentré sur la matinée.

Verdi réclame des hausses de salaires de 6,5% cette année pour 2 millions de salariés de l'Etat fédéral et des communes. Ceux-ci ont proposé la semaine dernière une hausse de 3,3% répartie sur deux ans, offre rejetée par le syndicat. Les prochaines négociations sont prévues les 28 et 29 mars.

Les deux aéroports berlinois de Tegel et Schönefeld étaient aussi touchés par une grève mardi, qui relevait toutefois d'un autre conflit salarial.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires