Lacroix: "Un impôt wallon sur la fortune relève de la gageure"

05/05/15 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Belga

Le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix a écarté lundi l'introduction d'un éventuel impôt sur la fortune en Wallonie, la Région n'étant pas le niveau de pouvoir le plus approprié pour ce genre de prélèvement, a-t-il jugé en commission du Parlement.

Lacroix: "Un impôt wallon sur la fortune relève de la gageure"

Christophe Lacroix. © Belga

"Le niveau régional n'est pas, à mon sens, le niveau idoine puisqu'il y a volatilité du patrimoine, plus particulièrement sur le territoire d'un même Etat fédéral. Cela constitue une des difficultés majeures à l'instauration d'un tel impôt en Région wallonne", a indiqué le ministre en réponse à une question orale de Jean-Luc Crucke (MR).

Sur base des premières recommandations du Conseil de la fiscalité et des finances de Wallonie (CFFW), il apparaît que le niveau régional n'est pas le niveau "optimal" pour établir un impôt sur la fortune, a expliqué M. Lacroix. "Sa mise en oeuvre sur le seul territoire wallon peut relever effectivement de la gageure", a-t-il ajouté.

Le ministre n'a toutefois pas souhaité entrer lundi dans un grand débat sur la question, M. Lacroix attendant encore le rapport "définitif" du CFFW, a-t-il précisé.

S'appuyant sur le récent rapport sur le sujet mené par la Cour des Comptes, le ministre wallon a estimé en revanche qu'un impôt sur la fortune serait plus opportun au niveau fédéral, celui-ci pouvant rapporter entre 700 millions et 3,2 milliards d'euros. "Il y a un potentiel intéressant à creuser à un moment ou l'autre...".

La possible introduction d'un impôt sur la fortune en Wallonie avait été évoquée en mars dernier dans le camp socialiste wallon, ce qui avait immédiatement suscité une réaction négative du cdH, son partenaire de majorité.

Nos partenaires