La Russie s'abstient de répondre aux sanctions américaines... pour l'instant

21/03/14 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Trends-Tendances

Le président Vladimir Poutine a déclaré vendredi que la Russie s'abstiendrait "pour le moment" d'introduire des sanctions en réponse à celles annoncées par Washington à l'encontre d'une banque et de personnalités russes, ont rapporté les agences de presse russes.

La Russie s'abstient de répondre aux sanctions américaines... pour l'instant

© Image Globe

"Je considère que nous devons pour le moment nous abstenir de prendre des mesures en réponse" aux sanctions américaines, a déclaré M. Poutine au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de Russie. Cette déclaration intervient alors que Moscou a publié jeudi sa propre liste de sanctions contre des responsables américains, aussitôt après l'annonce par le président américain Barack Obama de nouvelles sanctions contre Moscou en représailles au rattachement de la Crimée à la Russie.

La liste russe vise neuf personnes à qui l'entrée en Russie est désormais interdite, notamment trois conseillers de M. Obama, Caroline Atkinson, Daniel Pfeiffer et Benjamin Rhodes. Cette liste a été publiée juste après que M. Obama a annoncé l'imposition de sanctions contre 20 nouveaux responsables russes et la banque Rossia, considérée comme l'un des relais financiers du Kremlin.

Par ailleurs, la Russie va demander à l'Ukraine de lui rembourser 11 milliards de dollars (7,9 milliards d'euros), a indiqué le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, cité par les agences. Il s'agit d'avantages financiers qui avaient été accordés à l'Ukraine dans le cadre de l'accord de prolongement de la présence de la flotte russe de la Mer Noire en Crimée, signé en avril 2010.

Le Premier ministre Dmitri Medvedev a souligné que cet accord n'avait plus de raison d'être, la Crimée faisant désormais partie de la Russie.

Nos partenaires