La pension de survie survivra-t-elle à Di Rupo Ier ?

21/12/11 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Trends-Tendances

La pension de survie dont bénéficient 600.000 Belges sera remplacée par une allocation temporaire en remplacement, puis le chômage, avance Le Soir. Faux, rétorque-t-on du côté du gouvernement Di Rupo Ier, qui admet toutefois une réforme du système. Une de plus.

La pension de survie survivra-t-elle à Di Rupo Ier ?

© Thinkstock

L'accord de gouvernement conclu le mois dernier et qui a permis la mise sur pied de l'équipe Di Rupo Ier supprime la pension de survie, dont bénéficient 600.000 personnes. Elle sera remplacée par une allocation temporaire en remplacement, puis le chômage, rapporte mercredi le journal Le Soir.

Cette mesure, passée inaperçue au moment de la présentation de l'accord de gouvernement, risque de plonger 600.000 veuves et veufs "dans un flou financièrement très déstabilisant", souligne le quotidien, alors que le cabinet du ministre des Pensions assure que "pas une seule ligne de cette réforme n'est actuellement en discussion au Parlement".

La réforme de la pension de survie laisse des vides juridiques majeurs

Actuellement, les personnes de plus de 45 ans dont le conjoint décède ont droit à une pension de survie, qui équivaut à 80 % de la pension de leur conjoint, ou à 80 % d'une pension fictive, s'il travaillait toujours.

A partir de l'an prochain, cette pension de survie devrait être remplacée par une allocation temporaire, synonyme de baisse de revenus pour certains. Puis, à l'échéance de cette allocation, ce sera le chômage pour les personnes qui n'ont pas d'emploi.

En outre, cette réforme laisse des vides juridiques majeurs. Quid, notamment, des plus de 65 ans qui ont eu droit à cette pension ?, s'interroge Le Soir, qui cite notamment Marie-Hélène Ska, secrétaire générale de la CSC, et des sources au sein de l'Office national des pensions.

Pas de suppression prévue des pensions de survie, mais une réforme

Il n'est pas question, dans l'accord de gouvernement conclu le mois dernier, de supprimer les pensions de survie mais bien de les réformer, a-t-on assuré mercredi de source proche du gouvernement.

Les 600.000 personnes qui bénéficient actuellement d'une pension de survie ne connaîtront aucune modification de leur statut. La réforme envisagée ne concerne intégralement que les personnes âges actuellement de moins de 30 ans et qui pourraient, à l'avenir, perdre leur conjoint, a-t-on ajouté de même source.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires