La FGTB plaide pour la suppression de l'avantage fiscal lié à l'épargne-pension

14/01/14 à 09:06 - Mise à jour à 09:06

Source: Trends-Tendances

La FGTB plaide pour une augmentation de la pension légale qui pourrait être financée par la suppression de l'avantage fiscal lié à l'épargne-pension et par une hausse des cotisations sociales, écrit mardi De Standaard.

La FGTB plaide pour la suppression de l'avantage fiscal lié à l'épargne-pension

© Image Globe

Selon le président du syndicat socialiste Rudy De Leeuw, le débat ne doit pas porter sur l'âge de la pension mais sur la manière d'augmenter le montant de la pension légale. Pour la FGTB, tous les pensionnés doivent en effet avoir droit à une pension légale atteignant 75 % de leur dernier salaire alors qu'à l'heure actuelle, le montant tourne plutôt autour de 60 % de la dernière rémunération.

La suppression de l'avantage fiscal sur l'épargne-pension rapporterait 700 millions d'euros en rentrées fiscales supplémentaires, a précisé M. De Leeuw qui plaide également pour une hausse des cotisations sociales afin de financer l'augmentation des pensions légales.

"Pas question!" pour Tobback Il n'est "pas question" de supprimer l'avantage fiscal lié à l'épargne-pension, a affirmé mardi le sp.a, en réaction à une proposition de la FGTB.

"Nous voulons renforcer le premier pilier des pensions en maintenant les gens au travail assez longtemps, ce qui constitue une économie et des revenus complémentaires en même temps", a déclaré le président du sp.a, Bruno Tobback, selon qui la suppression de l'avantage fiscal ne suffirait de toute façon pas à financer l'augmentation des pensions légales.

Nos partenaires