"L'ouverture au changement est capitale pour la croissance économique"

17/04/15 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Belga

La manière avec laquelle une société s'adapte au changement est capitale pour sa croissance économique; le progrès technologie ayant un impact toujours plus important, a déclaré le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) jeudi, lors d'une table ronde organisée dans le cadre des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

"L'ouverture au changement est capitale pour la croissance économique"

© © IMAGEDESK

Les avancées technologiques et l'innovation sont les moteurs de la croissance économique, estime le ministre, selon qui le progrès, toujours plus rapide, est encouragé par l'association du développement de la connaissance et de l'entrepreneuriat.

"Nous avons besoin de l'entrepreneuriat et de l'innovation de masse pour insuffler de nouvelles idées, soutenir de nouveaux produits et modèles de production", précise-t-il.

Pour Johan Van Overtveldt, le progrès technologique a un impact toujours plus important. "Et la manière avec laquelle une société s'y adapte - en fonction de ses facteurs historiques, institutionnels et sociologiques - détermine en grande partie sa capacité à générer de la croissance économique et augmenter la prospérité de ses citoyens", explique-t-il.

Selon lui, la société américaine, de par ses caractéristiques historiques, sociologiques, institutionnelles et constitutionnelles, semble prête à appréhender et assimiler les chocs et mutations qui vont de pair avec ce progrès technologique. "Les Américains sont constamment en quête de nouveauté, ils veulent toujours quelque chose de plus", affirme-t-il.

Toutefois, au vu la rapidité avec laquelle se développe la croissance économique en Amérique, le ministre considère qu'en Europe, "nous allons avoir des difficultés à y participer si nous continuons à lutter face aux changements qui interviennent dans l'économie et la société", regrette-t-il.

Ses positions, Johan Van Overtveldt les détaille dans un ouvrage intitulé "A Giant Reborn", qu'il avait rédigé avant de prendre ses fonctions en tant que ministre des Finances.

Nos partenaires