Grèce : La crise touche aussi la corruption du secteur public

01/08/12 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Trends-Tendances

L'aggravation de la crise en 2011 en Grèce a fait réduire le nombre d'affaires de corruption dans les bureaux de permis de construire ou dans les hôpitaux, a indiqué mercredi l'Inspecteur de la fonction publique au quotidien Kathimerini.

Grèce : La crise touche aussi la corruption du secteur public

Sifflets devant le Parlement lors d'un rassemblement contre les mesures d'austérité et la corruption, à Athènes, le 26 juin 2011 © Reuters

"Le nombre de grosses affaires de corruption dans les bureaux de permis de construire a été réduit car il n'y a plus assez de personnes qui s'apprêtent à payer d'importantes sommes pour construire illégalement un étage supplémentaire", a déclaré Léandros Rakintzis, en tête de cette Autorité indépendante.

"Même les +fakelakia+ (enveloppes, en grec), les pots-de-vin versés aux médecins des hôpitaux (pour un meilleur traitement), ont également baissé", a ajouté M. Rakintzis.

Mardi, l'Autorité a publié son rapport annuel pour 2011 où les agences du fisc et les hôpitaux continuaient d'être les secteurs les plus frappés par la corruption, suivis par les bureaux des permis de construire et la sécurité sociale.

Selon cette liste, recensant 1.400 affaires touchant la fonction publique, presque 400 ont été renvoyées devant la justice l'année dernière.

L'Autorité a intensifié ses contrôles en 2011, deuxième année d'une crise inédite en Grèce, pour repérer les irrégularités et la corruption dans le secteur public, problème endémique, et à l'origine du gaspillage de l'argent public.

Les créanciers du pays, l'UE et le FMI, ont à plusieurs reprises souligné la nécessité de lutter contre ce phénomène, ce qui devrait contribuer à l'assainissement des finances publiques et la sortie de la crise, selon eux.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires