Energie : économisez jusqu'à 483 euros par an à Bruxelles

30/05/12 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Trends-Tendances

Changer de fournisseur d'énergie permet au Bruxellois d'économiser jusqu'à 483 euros par an. Dans la capitale, le fournisseur "par défaut" d'électricité et de gaz ne compte d'ailleurs plus "que" 30 % de clients passifs.

Energie : économisez jusqu'à 483 euros par an à Bruxelles

© Thinkstock

Sur le marché de l'énergie, le Bruxellois bouge de plus en plus, se félicite Evelyne Huytebroeck (Ecolo), ministre bruxelloise de l'Environnement. Il était temps : le marché est libéralisé depuis janvier 2007...

Au 31 décembre 2011, le fournisseur par défaut, ECS (Electrabel), ne comptait plus que 31,8 % de clients "passifs" en électricité, révèle une étude menée par Infor Gaz-Elec, contre 37 % en 2010. En 2007, ils étaient encore 64,4 %.

Autrement dit : 68,2 % de la clientèle bruxelloise (et 64,8 % de la clientèle résidentielle) ont décidé activement d'unir leur sort à un fournisseur. Côté gaz, les chiffres se situent dans la même lignée : 29,8 % de clients passifs (31,3 % pour la clientèle uniquement résidentielle), contre 34,4 % un an plus tôt.

Evolution des gains par énergie grâce au meilleur choix de contrat dans la période 2008-2011 (moyennes annuelles) en euros/an

Au-delà du constat, l'étude se veut surtout un incitant à la mobilité. Elle chiffre à 482,72 euros par an l'économie que peut réaliser un ménage moyen s'il quitte le fournisseur par défaut - et opte pour les meilleurs tarifs évidemment. 482,72 euros, soit 133,72 pour l'électricité et 349 euros pour le gaz. Un différentiel qui n'atteignait que 218,78 euros en 2008. Le "petit consommateur", lui, peut espérer un gain annuel de 162,50 euros.

Une piqûre de rappel : dans la capitale, le consommateur résidentiel peut changer de crèmerie à tout moment, gratuitement, à condition de respecter un préavis de deux mois.

Calculez votre gain possible grâce au comparateur tarifaire de Brugel.

Benoît Mathieu

Nos partenaires