Commerce: Washington et Bruxelles veulent une solution immédiate

26/07/18 à 15:02 - Mise à jour à 15:17

Source: Afp

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a souligné jeudi que Washington et Bruxelles avaient l'intention de concrétiser un accord sur le commerce, soulignant que la priorité était de trouver une issue sur les taxes douanières sur l'acier et l'aluminium.

Commerce: Washington et Bruxelles veulent une solution immédiate

© AFP

"Nous avons eu une longue session de négociation hier. Nous avons déterminé les contours d'un accord et désormais nous allons les transformer en un véritable accord", a-t-il déclaré sur la chaîne américaine CNBC au lendemain d'une rencontre entre le président américain Donald Trump et le chef de l'exécutif européen Jean-Claude Juncker.

Alors que l'Union européenne est depuis le 1er juin sous le coup de taxes douanières punitives américaines de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium --ce qui a mis le feu aux poudres entre Washington et Bruxelles--, le ministre américain des Finances a souligné que "le premier dossier" qui devait être réglé était précisément ces tarifs douaniers américains et les représailles européennes qui en ont découlé.

Première phase

"La première phase est de résoudre immédiatement ces questions afin qu'il n'y ait pas de tarifs douaniers de part et d'autre sur ça", a-t-il ajouté.

"Les bases (d'un accord) sont posées et j'espère que nous résoudrons (ce dossier) rapidement", a-t-il également déclaré.

Steven Mnuchin a en outre confirmé qu'il n'y aurait pas de taxes douanières sur le secteur automobile européen pendant les négociations entre les Etats-Unis et l'Union européenne. La Maison Blanche a en effet chargé fin mai son ministre du Commerce de déterminer l'opportunité d'imposer des taxes supplémentaires allant jusqu'à 25% sur les importations du secteur automobile.

MM. Trump et Juncker ont désamorcé mercredi la crise née des tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis, annonçant une série de décisions dans l'agriculture, l'industrie et l'énergie.

Peu après, une source européenne a indiqué qu'aucun nouveau tarif douanier ne serait imposé sur les importations de voitures européennes aux Etats-Unis, un dossier particulièrement sensible pour l'Allemagne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires