La révolution indicielle en marche

24/05/17 à 16:18 - Mise à jour à 16:15
Du Trends-Tendances du 25/05/17

Les fonds indiciels européens commencent à avoir autant de succès que les fonds indiciels américains. En cause, du moins en partie : les piètres performances des fonds activement gérés (même si les fonds obligataires performent mieux).

Les fonds indiciels semblent opérer une irrésistible percée. Les sommes qu'ils gèrent ont été multipliées par deux au cours des cinq dernières années grâce, il faut bien le dire, à l'intervention de la référence en matière d'investissement actif : Warren Buffett. En 2014, l'oracle d'Omaha a annoncé que 90 % de l'héritage personnel qu'il laisserait à son épouse seraient investis dans un fonds qui réplique l'évolution de l'indice S&P 500. Outre-Atlantique, les fonds indiciels constituent d'ores et déjà plus de 20 % du marché d'actions. Les fonds activement gérés y ont cédé du terrain au cours des deux dernières années, au profit des fonds indiciels (voir le graphique " Afflux nets dans les fonds passifs et actifs "). En Europe également, les fonds indiciels gagnent en popularité, même s'ils sont encore loin d'avoir comblé la distance qui les sépare des fonds américains.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires