Le système tax shelter a coûté cher au Trésor public en 2012

02/08/14 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) En 2012, le tax shelter, incitant fiscal destiné à encourager la production d'oeuvres audiovisuelles et cinématographiques, a coûté près du double au Trésor public que l'année précédente, avec un montant record de 38,78 millions d'euros, rapporte samedi De Tijd.

Sur le dernier exercice fiscal (2012), l'impact du tax shelter sur le budget a presque doublé à 38,789 millions d'euros, contre 20,389 millions d'euros en 2011. Au total, le système tax shelter, instauré en 2003, aura coûté plus de 187 millions d'euros. "Parallèlement à ce montant, il y a évidemment des retombées financières pour l'Etat", précise Peter Bouckaert, président de l'Union des producteurs de films flamands (Vlaamse filmproducentenbond). Le système a cependant dû faire face à quelques abus, reconnaît-il. "Mais la loi va changer à partir du début de l'année prochaine. La nouvelle réglementation sera beaucoup plus transparente." (Belga)

Nos partenaires