Le Portugal réussit son emprunt obligataire, taux en baisse

09/01/14 à 19:48 - Mise à jour à 19:48

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Portugal a réussi jeudi à lever 3,25 milliards d'euros grâce à un emprunt obligataire à cinq ans, qui a suscité une forte demande des investisseurs, a annoncé jeudi l'agence portugaise de la dette.

Le taux s'est inscrit à 4,657%, soit un niveau inférieur à celui de la dernière opération similaire réalisée par le pays sous assistance financière en janvier 2013 (4,891%). L'emprunt a généré une demande de 11 milliards d'euros, a annoncé la ministre des Finances, Maria Luis Albuquerque, à l'issue du conseil des ministres. "L'émission s'est très bien déroulée, nous sommmes très satisfaits", a-t-elle commenté. La grande majorité des obligations ont été souscrites par des investisseurs étrangers, en premier lieu par des Britanniques (38,3%), suivis des Scandinaves (8,9%), a appris l'AFP de source bancaire. La part des banques et fonds d'investissement portugais n'a été que de 11,8%. Le Portugal s'est lancé sur le marché deux jours après l'Irlande qui a également rencontré un franc succès. Ces deux pays ont toutefois tenu à limiter les risques, en passant par un emprunt syndiqué consistant à faire appel à quelques banques qui peuvent ensuite conserver ou revendre les titres de dette. Lisbonne avait mandaté les banques Barclays, Caixa BI, Goldman Sachs, HSBC, Morgan Stanley et Société Générale pour abonder une ligne existante arrivant à échéance en juin 2019. Le succès de l'opération a été crucial pour le Portugal qui cherche à sortir de son plan d'assistance de 78 milliards d'euros sans devoir négocier une rallonge avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international. bh/lf/lo BARCLAYS CAIXABANK GOLDMAN SACHS GROUP HSBC HOLDINGS MORGAN STANLEY SOCIETE GENERALE (Belga)

Nos partenaires