La création de mode pèse 15 milliards d'euros en France

28/06/13 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les marques de création de mode en France représentent un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros hors parfums et emploient près de 35.000 personnes dont 16.500 en France, selon une étude de l'Institut français de la mode pour la Fédération de la Couture, du Prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

La création de mode pèse 15 milliards d'euros en France

Plus l'entreprise est grosse, plus la maroquinerie et les accessoires non textiles pèsent dans le chiffre d'affaires, selon cette étude publiée vendredi. Ainsi, dans les entreprises réalisant moins de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, les recettes sont issues à 80% du prêt-à-porter et des accessoires textiles. Quand le chiffre d'affaires est compris entre 100 et 500 millions d'euros, la part du prêt-à-porter et des accessoires textiles passe à 41%. Pour celles qui affichent des ventes supérieures à 1 milliard d'euros, la maroquinerie assure 65% des recettes, contre 22% pour les activités textiles. Globalement, la maroquinerie assure près des deux tiers du chiffre d'affaires des marques de création membres de la Fédération, qui compte dans ses rangs Chanel, Louis Vuitton, Dior, Hermès, Céline, Givenchy, Yves Saint Laurent mais aussi Jean Paul Gaultier, Mugler, Paule Ka, Cerruti, Giorgio Armani... Autre enseignement de l'étude: les entreprises recensées réalisent 87% de leurs recettes hors de France et seulement 13% en France. Les ventes en Europe (hors France) assurent 17% du chiffre d'affaires, celles en Asie 46% (Chine 11%, Japon 13%, autres pays d'Asie 22%), l'Amérique 17%, le Moyen-Orient 4% et la Russie 3%. Par ailleurs, 79% des marques étudiées ont connu en 2011 une croissance à deux chiffres et 55% d'entre elles ont vu leurs effectifs progresser de plus de 10% par rapport à 2009, note l'étude. Trente entreprises ont répondu à cette étude. Elles assurent ensemble 94% du chiffre d'affaires du secteur, a précisé la Fédération dans son communiqué. (Belga)

Nos partenaires