Un projet immobilier pour débloquer la reconstruction de Gaza

22/03/10 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Trends-Tendances

Avec le projet immobilier modèle qu'elle pilote près de Khan Younès - approuvé par Israël - l'Onu ambitionne de loger 150 familles dans des appartements et de faire la preuve qu'elles sont à même de gérer de tels programmes, sans risque de détournement des matériaux par des organisations combattantes palestiniennes.

Un projet immobilier pour débloquer la reconstruction de Gaza

© Reuters

L'Onu compte sur le projet immobilier modèle qu'elle pilote près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, pour aider à débloquer la reconstruction du territoire palestinien sous strict blocus israélien.

"Nous allons donner un excellent exemple et prouver que nous contrôlons le processus à 100 %", a déclaré Mounir Manneh, responsable de la construction à l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). Et d'ajouter en présentant ce projet à Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies : "Nous avons évalué de manière très précise toutes les quantités (de matériaux) car nous ne voulons pas être accusés par les Israéliens d'exagérer !"

Israël interdit en effet l'importation des matériaux de construction à Gaza, craignant qu'ils puissent servir à bâtir des bunkers pour les groupes armés palestiniens, en particulier pour le Hamas, le mouvement islamiste qui dirige et contrôle la bande de Gaza. Les autorités israéliennes ont, à titre exceptionnel, autorisé le passage du ciment pour ce projet, le plus ambitieux depuis la fin de l'offensive israélienne contre la bande de Gaza fin 2008-début 2009. Elles ont mis en place leur blocus de Gaza en 2006 puis l'ont durci en 2007 après la prise de pouvoir du Hamas au détriment de l'Autorité palestinienne.

Avec ce projet, approuvé par Israël, l'Onu ambitionne de loger 150 familles dans des appartements et de faire la preuve qu'elles sont à même de gérer de tels programmes sans risque de détournement des matériaux par des organisations combattantes palestiniennes.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires