Le prix des villas est resté stable en 2012

19/04/13 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Trends-Tendances

Le prix moyen des habitations plus cossues s'est stabilisé en 2012; tandis que celui des habitations ordinaires et des appartements a grimpé.

Le prix des villas est resté stable en 2012

© Thinkstock

C'est ce qu'il ressort des chiffres publiés vendredi par la DG Statistique et Information économique du SPF Economie.

Dans le détail, le prix des maisons d'habitation ordinaires, à quant à lui, progressé de 2,7% par rapport à l'année précédente. Le prix des appartements bondissant même de 3,3%.

Le prix des villas, lui, est resté relativement stable, avec un repli de 0,3%, alors que la hausse avait encore atteint 3,5% en 2011. Enfin, le prix des terrains à bâtir a augmenté de 2,4%.

Au sud du pays, le Hainaut reste la province la moins chère, avec un prix moyen de 125.003 euros pour une habitation ordinaire.

A l'autre bout du classement, le Brabant wallon affiche un prix moyen, pour le même type de bien, de 247.493 euros.
Lasne y décroche le titre de commune la plus onéreuse, avec un prix moyen de 478.265 euros alors que Quaregnon est la commune wallonne la moins chère: 93.944 euros en moyenne pour une maison d'habitation.

A Bruxelles, Anderlecht affiche le prix moyen le plus bas (244.677 euros pour une habitation ordinaire), loin derrière Ixelles, en tête du classement, où les prix atteignent 528.129 euros.

Enfin, en Flandre, Renaix décroche le titre de commune la plus abordable (126.095 euros pour une maison d'habitation ordinaire) alors que Crainhem s'avère la commune la plus chère, avec une moyenne de 371.348 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires