L'immobilier atteint des sommets à New York : 4 biens ultra-luxueux (en images)

15/07/15 à 11:57 - Mise à jour à 12:03

A New York, la spéculation immobilière atteint des sommets. De richissimes Chinois, Russes, Suisses, Qatariens, et même Français, font grimper les prix des biens de luxe à des sommets jamais atteints.

A Manhattan, on parle de l'immobilier de luxe à partir de 5 millions de dollars, l'ultra luxe commence à 15 millions. Selon Charlie Attias, agent immobilier du réseau new-yorkais Corcoran cité par le site Challenges, "l'année dernière, 708 ventes ont été conclues entre 5 et 15 millions de dollars, et 122 ventes au-delà de 15 millions. Depuis janvier, ce sont 373 ventes qui se sont déjà signées entre 5 et 15 millions, et leur nombre atteint 86 au-delà de 15 millions de dollars, soit 40% de plus".

Le secteur immobilier à Manhattan reste assez préservé par la crise économique. Après une période d'accalmie suite à la crise des subprimes de 2008, depuis 2012, un regain de la demande internationale se fait sentir. Chinois, Russes, Canadiens, Suisses, Mexicains, Brésiliens, Monégasques ou encore Qatariens investissent entre 8 et 50 millions de dollars pour s'offrir un penthouse pour jouir de la vue sur les bords de l'Hudson ou sur Central Park. Les nouvelles tours, comme la 432 Park Avenue (425 mètres) ou la One57 dessinée par Christian de Portzamparc, qui modifient la célèbre skyline new-yorkaise ont aussi leur petit succès. Sans parler des Hamptons, les très chics faubourgs balnéaires new-yorkais, où les immenses propriétés sont mise en vente à plus de 85 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires