Immobilier : les prix chutent de 26 % à Bruxelles-Ville

08/02/11 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Trends-Tendances

Si le prix médian des maisons reste, comme l'an dernier, à 300.000 euros pour l'ensemble des communes bruxelloises, il a chuté de 26,4 % à Bruxelles-Ville et de 14,5 % à Woluwe-Saint-Pierre, mais progressé de 21,4 % à Forest.

Immobilier : les prix chutent de 26 % à Bruxelles-Ville

© Thinkstock

Le prix médian des maisons à Bruxelles-Ville a chuté de 26,4 % en 2010, atteignant 277.000 euros. Celui des maisons à Woluwe-Saint-Pierre a diminué de 14,6 % pour s'établir à 360.000 euros, d'après les Ventes notariales de Bruxelles (NVN).

Pour l'ensemble des communes, le prix médian reste, comme l'an dernier, à 300.000 euros.

L'activité immobilière à Bruxelles est restée stable l'an dernier, augmentant de 0,8 % mais restant inférieure à celle d'avant la crise de la fin de 2008.

Le prix médian des maisons unifamiliales, villas comprises, a progressé de 0,4 % en 2010 en Région bruxelloise.

Si, comme en 2009, Bruxelles-Ville et Woluwe-Saint-Pierre ont connu une baisse significative des prix, d'autres communes ou entités ont enregistré une nette hausse. C'est le cas de Forest (+ 21,4 %, 350.000 euros), Neder-Over-Heembeek (17,5 %, 285.000 euros, Saint-Josse-Ten-Noode (16,7 %, 276.000 euros), Ganshoren (+ 16,2 %, 292.500 euros), Koekelberg (15,5 %, 265.000 euros) et Ixelles (14,9 %, 370.000 euros).

Les trois communes les plus chères sont Etterbeek (392.500 euros), Woluwe-Saint-Lambert (387.500 euros) et Watermael-Boitsfort (375.000 euros).

Le prix médian des appartements en Région bruxelloise est de 166.000 euros. Le prix moyen, soit 204.400 euros, a légèrement diminué par rapport à 2009 (208.600 euros).

Le prix médian des maisons de commerce et de rapport est en légère diminution par rapport à celui de 2009, atteignant 355.000 euros, contre 358.000 euros en 2009.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires