Exclusif : le nouveau bras armé immobilier de Stéphane Moreau

09/04/10 à 09:01 - Mise à jour à 09:01

Source: Trends-Tendances

Le 26 mars 2010 a eu lieu la constitution d'une société anonyme dénommée "Résidence Grand Poste", au capital détenu par le fonds Ogeo, présidé par Stéphane Moreau (bourgmestre socialiste f.f. d'Ans et directeur général de Tecteo), Moreau lui-même et deux autres administrateurs. Ce véhicule hybride permet de faire tout et n'importe quoi avec la brique... et surtout de l'argent.

Exclusif : le nouveau bras armé immobilier de Stéphane Moreau

© Belga

Lors du récent Mipim, Stéphane Moreau, bourgmestre socialiste f.f. d'Ans et directeur général de Tecteo, était surtout discrètement présent sur la Croisette en sa qualité de président d'Ogeo Fund. Ce portefeuille est mieux connu sous sa dénomination historique de "Fonds de pensions et de secours du personnel de l'Association liégeoise d'électricité" et comprend notamment, au rang de ses actifs, le siège social liégeois de Tecteo, boulevard Piercot.

Ce que s'est toutefois gardé de mentionner l'intéressé, lors du salon cannois des professionnels de l'immobilier où il confiait venir faire quelques placements pour compte d'Ogeo, le Moniteur belge de la semaine suivante le précisait.

Le 26 mars 2010 a eu lieu la constitution d'une société anonyme (n° 564-5141834-48) dénommée "Résidence Grand Poste", au capital social initial de 750.000 euros (75.000 actions de 10 euros) et ayant son siège social place Saint-Jacques. Constituée par Ogeo (74.997 actions) d'une part, Stéphane Moreau (représentant permanent), Emmanuel Lejeune (administrateur) et Marc Beyens (l'autre directeur d'Ogeo, administrateur) d'autre part, ce nouveau véhicule "a pour objet, tant en Belgique qu'à l'étranger, la promotion immobilière, le courtage et l'intermédiaire immobilier de biens immeubles et de toutes affaires commerciales ; le développement de projets immobiliers, industriels, commerciaux et financiers ; la gestion de tout patrimoine immobilier, tant national qu'international, notamment l'acquisition, l'aménagement, la location, la sous-location (...) ; l'échange et la vente de tout immeuble tant en usufruit qu'en nue- et pleine propriété ; la réalisation (...) de toutes les opérations se rapportant, directement ou indirectement à toutes transactions immobilières (...)."

En un mot, ce véhicule hybride permet de faire tout et n'importe quoi avec la brique... et surtout de l'argent.

Reste un dernier flou artistique : le choix du nom de la société anonyme. La Grand-Poste est aujourd'hui celui d'un projet immobilier d'hôtel de luxe et de centre commercial (40 millions d'euros) porté par une autre figure liégeoise proche du PS, le promoteur Pierre Berryer, administrateur de la SA Grand-Poste. "Les projets précis que veulent développer Moreau et ses associés via son nouveau bras immobilier - et surtout son intitulé - pourraient laisser penser qu'il s'agit, d'une manière ou d'une autre, de s'associer au projet de Pierre Berryer sur la Grand-Poste : au-delà de la rénovation du bâtiment, de nouvelles constructions sont prévues à l'arrière. Pourquoi pas une séniorie ?"

Philippe Coulée

Droit de réponse

Droit de réponse de l'organisme de financement des pensions OGEO FUND à l'article de Monsieur P. Coulée intitulé "Exclusif : le nouveau bras armé immobilier de Stéphane Moreau" paru dans l'édition du magazine TRENDS TENDANCES n°14 du 8 avril 2010.

En réaction à cet article qui indique que la société "Résidence Grand Poste" récemment constituée par notre organisme permettrait de faire "tout et n'importe quoi", nous souhaitons préciser que :

- Ogéo Fund en tant qu'OFP (Organisme de Fonds de Pension) est soumis à la loi relative au contrôle des institutions de retraite professionnelle du 27 octobre 2006 et au contrôle de la Commission bancaire et financière, en abrégé CBFA.

- Tous les investissements réalisés (obligations, actions, immobilier, etc.) par Ogéo Fund sont soumis à des obligations prudentielles strictes et s'inscrivent dans une politique de placement approuvée et/ ou supervisée par les instances suivantes : la CBFA, un cabinet de réviseurs, le conseil d' administration d'Ogéo et un comité financier.

- Les fruits de ces différents investissements sont exclusivement destinés à assurer le payement des rentes et pensions des membres des entreprises affiliées.

- L'investissement "Résidence Grand Poste", comme les autres investissements immobiliers réalisés par Ogéo (notamment à Namur, Nivelles et Bruxelles), répond à différents critères de rentabilité et de pérennité.

- L'objet social repris dans les statuts de la société "Résidence Grand Poste" est conforme aux standards habituellement utilisés en cas de constitution d'une société anonyme à vocation immobilière.

- Chaque investissement immobilier réalisé par Ogéo fait l'objet de la création d'une société ad hoc pour des raisons de transparence et de contrôle.

- Le nom de la société anonyme "Résidence Grand Poste" est uniquement justifié par la proximité de l'immeuble acquis avec la Grand Poste. Il n'y a aucun lien, financier ou autre, avec l'autre projet immobilier, la S.A. Grand Poste, dont fait mention l'article.

De manière générale et dans un souci de précision et d'exactitude, la direction d'Ogéo regrette de ne pas avoir été interrogée avant la rédaction et la parution de l'article.

Marc Beyens Membre du comité de direction

Nos partenaires