Pourquoi Amazon s'attaque à Netflix

29/11/16 à 13:00 - Mise à jour à 12:57

Source: Trends-Tendances

Le géant de l'e-commerce prévoit d'étendre son offre de streaming vidéo à l'ensemble du monde d'ici la fin de l'année. Pourtant, sa stratégie n'est pas seulement de concurrencer Netflix ni même de gagner sa vie rien qu'avec ses vidéos...

Pourquoi Amazon s'attaque à Netflix

/ © AFP

Le streaming vidéo a le vent en poupe. Et même s'il ne dévoile pas son nombre d'abonnés en Belgique, Netflix compte très certainement parmi les plus populaires dans notre pays. Et pour cause, les alternatives ne sont pas nombreuses : même les opérateurs comme Proximus et Telenet proposent les services du géant américain (valorisé 50 milliards de dollars). Mais il en va autrement ailleurs. Sur le marché américain par exemple, un autre géant affronte déjà Netflix : Amazon. Pour le moment, Amazon Prime Video n'est accessible que sur quelques marchés : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Autriche ou le Japon.

Mais d'après le Wall Street Journal, la firme de Jeff Bezos ne compte pas s'arrêter là et devrait, d'ici la fin de l'année, proposer cette fonctionnalité dans pas moins de 200 pays. Rien d'étonnant quand on sait qu'Amazon investit toujours plus dans des productions propres, comme la série The Grand Tour. En 2015, la firme aurait déboursé pas moins de 3 milliards de dollars dans la création de contenus, dont 1,3 milliard rien que pour Prime Video. La raison ? Cette offre de streaming vidéo attire les internautes vers son offre Prime qui, en plus de lui rapporter des abonnements mensuels, pousse visiblement à la consommation. En effet, les abonnés d'Amazon Prime dépenseraient en moyenne deux fois plus que ses clients non abonnés. Des clients beaucoup plus rentables, donc. Pas étonnant dès lors qu'Amazon veuille étendre cette " magie " à l'ensemble du monde. Cela devrait fortement déranger Netflix qui, pour le moment, doit se battre pour accroître son nombre d'utilisateurs. Ces derniers s'élèvent à 87 millions dans 190 pays... contre 65 millions pour Amazon Prime, rien qu'aux Etats-Unis !

Nos partenaires