Trends Numerik

Les applis mobiles sont-elles vraiment condamnées ?

01/03/18 à 10:57 - Mise à jour à 10:58
Du Trends-Tendances du 22/02/18

Assistants vocaux, fonctionnalités des messageries, "chatbots", saturation des smartphones, etc. Les innovations suceptibles d'entraîner la mort des applications mobiles semblent nombreuses. Mais derrière les grandes formules, qu'en est-il vraiment du marché des applis ?

Si la pratique est encore loin de s'être imposée, l'utilisation de la voix constitue souvent un argument pour prédire la fin des applications mobiles et surtout la fin de l'âge d'or de l'App Store d'Apple, qui propose pas moins de 2 millions d'applis à télécharger. Ces dernières doivent, par ailleurs, faire face à différentes évolutions susceptibles, selon certains, de leur porter un coup (fatal ? ) : développement des messageries instantanées, web mobile, chatbots, etc. Sans compter les arguments très terre à terre liés à l'usage quotidien qu'en font les utilisateurs de smartphones : ils n'utiliseraient au final que quelques applications (Facebook, WhatsApp, Instagram, etc.) et finiraient par supprimer toutes les nouvelles applis qu'ils essaient et qui ne leur conviennent pas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires