Trends Numerik

Les 5 règles d'or pour investir dans une start-up

06/10/15 à 13:51 - Mise à jour à 13:52

Dénicher et investir dans une jeune entreprise peut rapporter gros en cas de revente. Mais avant d'entrer au capital de la première start-up venue, mieux vaut avoir en tête les conseils que vous prodiguent quelques investisseurs professionnels.

Vu les rendements proposés par les grandes banques (0,2 % à peine) sur les livrets, les épargnants cherchent de plus en plus d'alternatives : l'or, l'art, les voitures de collection, etc. Depuis peu, grâce au nouveau plan tax shelter initié par le vice-Premier Alexander De Croo (Open Vld), les start-up deviennent également plus attrayantes. Néanmoins, malgré les avantages fiscaux proposés pour les business angels, investir dans une start-up reste un investissement très risqué. "Nous savons que la moitié des start-up dans lesquelles nous entrons feront faillite", admet Frank Maene, responsable de Volta Venture, le plus gros fonds belge dans l'univers des start-up technologiques (il dispose de 55 millions d'euros à investir !). Voici cinq bons conseils pour tous ceux qui veulent jouer les business angels.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires