Mobistar trébuche en Bourse sur un bénéfice "plancher"

08/02/12 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Trends-Tendances

Le résultat net de Mobistar a chuté de 16 % l'an dernier, à 221 millions d'euros, soit le bas de la fourchette qu'il s'était fixée. L'opérateur, aussitôt sanctionné en Bourse, prévoit une année 2012 plus difficile encore, avec un résultat net de 170 à 195 millions d'euros.

Mobistar trébuche en Bourse sur un bénéfice "plancher"

© Belga

Mobistar a réalisé un résultat net consolidé de 221 millions d'euros en 2011, en chute de 16,2 % par rapport à l'exercice précédent, "conformément aux prévisions d'un résultat net situé entre 220 millions et 230 millions d'euros", a annoncé le groupe de télécom mercredi.

L'action Mobistar perdait aussitôt plus de 9 % mercredi matin, s'affichant par exemple à 36,45 euros peu après 11 h, soit une chute de 9,74 %. La baisse est nette par rapport à son plafond 2012 (41,275 euros), datant du 3 janvier, et pire que son plancher sur la même période (37,40 euros le 24 janvier).

"La pression régulatoire continue et la position dominante de certains acteurs sur le marché des offres convergentes ont négativement influencé les résultats de l'exercice 2011 de Mobistar, résume le groupe dans un communiqué. Malgré le climat économique défavorable, une concurrence accrue et une situation de marché en pleine mutation, Mobistar atteint tous les objectifs fixés."

Fin décembre 2011, Mobistar totalisait plus de 4,2 millions de clients actifs en téléphonie mobile, en hausse de 4,1 % sur un an. Le chiffre d'affaires total consolidé du groupe est stable (- 0,4 %), à 1,657 milliard d'euros, et aurait été plus élevé sans un impact régulatoire de 74 millions d'euros, appuie l'opérateur. La marge Ebitda pour l'exercice 2011 atteint 35,2 %, à 530,1 millions d'euros, "en ligne avec les prévisions".

Mobistar annonce que son conseil d'administration proposera le versement d'un dividende ordinaire de 2,90 euros par action et d'un dividende extraordinaire de 0,80 euro par action.

Mobistar : ses perspectives 2012

Pour 2012, Mobistar réaffirme ses priorités d'investissements stratégiques : "Renforcer ses réseaux mobiles pour augmenter le débit et la qualité de ses services voix et données ; développer la convergence de ses services pour permettre à ses clients d'y accéder en mobilité quel que soit l'endroit où ils se trouvent ; continuer d'améliorer la satisfaction de ses clients pour devenir une entreprise de référence dans ce domaine en Belgique."

Malgré un contexte économique "qui s'annonce très difficile", Mobistar confirme donc son intention de continuer à investir afin de renforcer sa position sur le marché des télécoms.

Les mesures prises par le régulateur pour diminuer les MTR et les tarifs de roaming ont pesé sur la rentabilité de l'activité mobile de Mobistar en 2011, prévient l'opérateur mobile, qui "prend acte de cet état de fait et espère que les décisions de l'IBPT relatives à l'ouverture du câble et du réseau VDSL, annoncées en 2010, seront exécutées dans leur totalité suivant l'agenda annoncé. Elles permettront de reproduire, sur le marché belge de la téléphonie fixe et de la télévision, les mêmes conditions de saine concurrence que celles qui s'appliquent au marché mobile."

Dans cette perspective, Mobistar se dit "persuadé que les évolutions régulatoires auront une influence positive sur le développement de ses offres Mobistar TV et Internet à large bande".

En matière de résultats chiffrés, Mobistar prévoit pour l'exercice 2012 :

- un chiffre d'affaires en légère baisse par rapport à 2011, limitée à 2 %,

- un Ebitda situé entre 460 millions et 500 millions d'euros,

- un résultat net situé entre 170 millions et 195 millions d'euros,

- un niveau d'investissements autour de 12 % du chiffre d'affaires de la téléphonie,

- un cash-flow organique situé entre 170 millions et 195 millions d'euros.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires