Les bloqueurs de pub gagnent les smartphones

23/06/16 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Déjà bien présente dans l'univers du PC et des ordinateurs portables, la menace des logiciels anti-pub se répand à présent sur les écrans des smartphones. Si le phénomène touche principalement l'Asie, sa propagation n'en demeure pas moins inquiétante pour les éditeurs de presse en ligne et les annonceurs du Vieux Continent. Etat des lieux et pistes de réflexion.

Le phénomène ne cesse de prendre de l'ampleur et inquiète tous les acteurs, directs et indirects, de l'industrie publicitaire : les annonceurs, les éditeurs de presse en ligne, les agences médias, les régies, les bureaux de création, mais aussi tous les métiers qui vivent, de près ou de loin, des pubs que l'on voit fleurir sur le Web. Ce phénomène, c'est l'adblocking ("blocage de publicité") et il pourrit la vie de milliers de publicitaires et d'éditeurs de presse à travers le monde. Certes, le problème n'est pas nouveau et il hante le secteur depuis quelques années déjà. Mais ces derniers jours, de nouveaux chiffres sont encore venus secouer le cocotier d'une prospérité publicitaire en danger.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires