Guetté par la récession, le Royaume-Uni privé de son triple A par Moody's

23/02/13 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Trends-Tendances

(Belga) Longtemps épargnée par les agences de notation, la Grande-Bretagne a, à son tour, été privée vendredi de son prestigieux "triple A" par Moody's au moment où le pays menace de retomber dans la récession.

Guetté par la récession, le Royaume-Uni privé de son triple A par Moody's

"Nous avons droit à un sévère rappel des problèmes de la dette auxquels est confronté notre pays (...). Nous n'allons pas tourner le dos à nos problèmes, nous allons les surmonter", a aussitôt réagi le ministre des Finances britannique George Osborne. Moody's avait déjà lancé un premier avertissement à Londres il y a tout juste un an mais s'était, depuis, davantage penchée sur les pays de la zone euro malmenés par la crise de la dette. En novembre, l'agence avait ainsi privé la France de sa "Aaa", précieux sésame pour emprunter aux meilleures conditions sur les marchés financiers. La Grande-Bretagne, solidement arrimée à sa livre-sterling et à sa florissante place financière, paraissait relativement à l'abri mais elle a fini par retomber dans le collimateur des agences de notation après une nouvelle rechute de son économie à la fin 2012. Abaissant la note d'un cran à Aa1, Moody's évoque "la faiblesse continue des perspectives à moyen terme" de la Grande-Bretagne, et dit désormais s'attendre à ce que l'activité économique atone du pays "s'étende à la deuxième moitié de la décennie". Le Royaume-Uni a fait un premier pas vers une nouvelle récession en accusant une contraction de son produit intérieur brut de 0,3% au quatrième trimestre 2012. Si la morosité se confirmait sur les trois premiers mois de l'année, la Grande-Bretagne connaîtrait sa troisième récession depuis le début de la crise financière en 2008-2009. (PVO)

Nos partenaires