France: deux protagonistes de l'affaire impliquant Lagarde en garde à vue

28/05/13 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Source: Trends-Tendances

(Belga) Deux protagonistes - un magistrat et un avocat - de l'affaire d'arbitrage controversé qui a récemment conduit à l'audition par la justice de la patronne du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, ont été mis en garde à vue, selon une source proche de l'enquête.

France: deux protagonistes de l'affaire impliquant Lagarde en garde à vue

Le magistrat en question, Pierre Estoup, mis en garde à vue lundi, avait été l'un des trois juges d'un tribunal arbitral sollicité en 2007 par le gouvernement français pour régler un vieux contentieux entre l'homme d'affaires Bernard Tapie et une banque, le Crédit lyonnais, à propos d'une revente de l'équipementier sportif Adidas. Le tribunal arbitral avait rendu en 2008 une décision favorable à Bernard Tapie, qui avait touché 403 millions d'euros. Les enquêteurs reprocheraient à M. Estoup de ne pas avoir fait état, au moment de l'arbitrage, de liens professionnels anciens qu'il avait avec un avocat de Bernard Tapie, Me Maurice Lantourne. Mardi, c'est cet avocat qui a été placé à son tour en garde à vue, a-t-on appris de source proche de l'enquête confirmant une information du site d'informations Médiapart. Christine Lagarde a été entendue pendant deux jours par la Cour de justice de la République (CJR) pour sa décision de recourir à cet arbitrage privé, et non à des tribunaux ordinaires. Elle est visée par une enquête pour "complicité de faux et de détournement de fonds publics". La semaine dernière, elle est passée de témoin à "témoin assisté", un statut intermédiaire avant celui de mise en examen (inculpation). La justice enquête depuis septembre 2012 sur la légalité de l'arbitrage survenu entre M. Tapie et le Crédit lyonnais. (Belga)

Nos partenaires