Un sulfureux Russe entre au capital de Saab

29/04/11 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Trends-Tendances

Des soupçons de liens avec le crime organisé risquaient de bloquer l'arrivée du Russe Vladimir Antonov dans le capital de Saab. En définitive, les autorités suédoises n'ont rien trouvé à y redire.

Un sulfureux Russe entre au capital de Saab

L'Office national suédois de la dette (OND) a dit avoir approuvé jeudi l'entrée de l'investisseur russe Vladimir Antonov, rejetée dans un premier temps pour des soupçons de liens avec le crime organisé, au capital de Saab, qui recherche désespérément des fonds.

"L'Office national de la dette n'a trouvé aucune raison de refuser à Saab et à son propriétaire néerlandais Spyker une demande d'entrée au capital pour Vladimir Antonov", déclare l'agence publique dans un communiqué.

Le Russe est un ancien actionnaire de Spyker, qui avait été empêché d'entrer au capital de Saab lorsque le constructeur néerlandais l'avait sauvé de la banqueroute en janvier 2010 en l'achetant au géant américain Général Motors.

La raison de ce refus était un lien supposé avec le crime organisé. "De nombreuses rumeurs nous ont conduits à réaliser une enquête, a déclaré aux journalistes Bo Lundgren, directeur général de l'OND. Mais nous n'avons rien trouvé qui puisse indiquer que Vladimir Antonov ne convient pas comme propriétaire."

Vladimir Antonov, quant à lui, a dit être "très heureux de recevoir enfin la recommandation de l'OND". La décision de l'OND intervient trois semaines après que Saab a interrompu sa production "jusqu'à nouvel ordre" en attendant d'avoir réglé un conflit avec des fournisseurs impayés.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires