UCL: "La fronde laïque, c'est un modèle dépassé"

15/06/17 à 10:48 - Mise à jour à 10:48
Du Trends-Tendances du 08/06/17

Les entreprises aiment les fusions, les universités aussi. Celle de l'UCL avec l'Université Saint-Louis à Bruxelles, crée des remous. Le recteur Vincent Blondel la justifie par le besoin de peser plus lourd face à la concurrence internationale.

L'UCL et l'Université Saint-Louis (Bruxelles) ont voté la fusion des deux institutions. Le projet, qui doit être validé par un décret, inquiète le monde universitaire laïque. L'UCL, qui deviendrait UCLouvain après la fusion en 2018, sera-t-elle trop grande, trop concurrentielle ? Elle confortera sa position de première université de Belgique francophone, passant de 30.000 à 34.000 étudiants, loin devant l'ULB, qui compte près de 27.000 étudiants. Mais elle restera derrière la KU Leuven et ses 55.000 étudiants.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires