Thème n° 4 : la protection des transactions

30/04/12 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Trends-Tendances

En Belgique, les entreprises perdent plus de neuf milliards d'euros en factures impayées. Or, pour pouvoir bien évaluer le besoin en fonds de roulement, il faut avoir la certitude que les clients paieront dans les délais.

Thème n° 4 : la protection des transactions

© Thinkstock

En Belgique, les entreprises perdent plus de neuf milliards d'euros en factures impayées. Or, pour pouvoir bien évaluer le besoin en fonds de roulement, il faut avoir la certitude que les clients paieront dans les délais.

Que vous fassiez des affaires en Belgique ou à l'étranger, la garantie d'être payé à temps est un élément capital. Pas étonnant dans ces conditions que huit répondants sur 10 disent y accorder de l'importance. Une entreprise sur deux ayant participé à l'enquête (52 %) a même déjà pris des mesures très concrètes en matière de "protection des transactions". Et 14 % en font une priorité pour cette année-ci.

Parmi ces moyens mis en oeuvre en matière de protection des transactions, c'est surtout sur le recours aux garanties bancaires que l'accent est mis. Une entreprise sur deux dit l'utiliser pour "bétonner" ses rentrées. Par contre, les autres solutions commerciales comme le crédit documentaire (exportation), les couvertures de change ou de taux d'intérêt ainsi que le factoring ne semblent guère exploitées. Notons d'ailleurs à ce propos que le factoring apparaît comme une formule méconnue par la majorité des sondés. Voire coûteuse à leurs yeux.

Sébastien Buron et Patrick Claerhout

Nos partenaires