Royal Dutch Shell revient dans le vert malgré la faiblesse actuelle des prix du pétrole

01/11/16 à 10:07 - Mise à jour à 10:10

Source: Belga

(Belga) Le groupe pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mardi être revenu dans le vert au troisième trimestre avec un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) tout en s'inquiétant toujours de la faiblesse actuelle des prix du pétrole. Le géant anglo-néerlandais avait accusé une perte nette de plus de 7 milliards de dollars un an plus tôt en raison d'éléments exceptionnels liés à l'abandon de certains projets.

Le groupe a profité ce trimestre d'une hausse de la production liée à l'acquisition de BG, d'une baisse des dépenses opérationnelles et de dépréciations moins importantes. Ces bonnes nouvelles ont été tempérées en particulier par le recul des prix du pétrole et du gaz, précise Shell. Depuis deux ans, la déprime des cours du pétrole, qui se sont toutefois un peu ressaisis depuis février dernier, contraint les grandes compagnies pétrolières à des ajustements drastiques, que ce soit des cessions d'actifs, la révision de projets ou encore la réduction des investissements. Shell a d'ailleurs indiqué que ses investissements pour 2017 seront autour de 25 milliards de dollars, soit dans la fourchette basse de son objectif qui se situait entre 25 et 30 milliards de dollars. Il mène par ailleurs un programme de cessions de 30 milliards de dollars. Pour faire face à ce contexte difficile, Shell compte beaucoup sur l'acquisition réalisée en début d'année de son rival BG pour 47 milliards de livres (65 milliards d'euros) afin de se renforcer dans les activités les plus rentables. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires