Publigaz à 90 % dans Fluxys : "Aucune conséquence pour le consommateur"

24/03/10 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Trends-Tendances

Le holding communal Publigaz rachète, pour 636 millions d'euros, les 38,5 % de Fluxys détenus par Electrabel. Une "excellente affaire pour la Belgique", défend Daniel Termont, bourgmestre de Gand et président de Publigaz, qui prévient : "L'influence de Fluxys dans la détermination des prix du gaz pour le consommateur est tellement faible que celui-ci ne sentira pas immédiatement les conséquences."

Publigaz à 90 % dans Fluxys : "Aucune conséquence pour le consommateur"

© Belga

GDF Suez et Publigaz sont parvenus, hier mardi, à un accord quant à la cession de la participation d'Electrabel dans Fluxys (38,5 %). La vente de ces 270.530 parts s'effectuera au prix de 2.350 euros par action, pour un montant total de 636 millions d'euros. A l'issue de la transaction, la participation de Publigaz dans Fluxys sera donc portée à 89,97 %, GDF Suez sortant totalement du capital de cette société, a indiqué mardi Electrabel dans un communiqué.

L'accord prévoit également le transfert à Fluxys de la participation détenue par GDF Suez dans Fluxys LNG et la cession à une filiale de Fluxys de sa participation dans l'Interconnector. Enfin, GDF Suez sera totalement libéré des garanties accordées à Fluxys en matière de transit lors de l'acquisition par celle-ci en juin 2008 de Distrigaz & Co, Publigaz reprenant à son compte l'intégralité de ces garanties.

Les détails de l'accord seront prochainement finalisés de manière à permettre sa ratification par les organes des parties dans les prochaines semaines.

Vente de la participation d'Electrabel : peu de conséquences pour le consommateur

"Notre objectif n'est pas de garder les 38,5 % d'actions Electrabel que nous avons achetées avec Publigaz, a indiqué mardi Daniel Termont, bourgmestre de Gand et président du holding communal Publigaz. Nous possédons désormais près de 90 % du capital et nous voulons conserver la majorité au conseil d'administration. Mais nous allons vendre une partie des actions à des partenaires industriels et des groupes financiers. Ces partenaires industriels doivent être des personnes qui connaissent bien le secteur."

La vente n'aura pas de conséquence directe pour le client, selon l'édile gantois : "Les nouvelles discussions tarifaires avec la Commission de régulation de l'électricité et du gaz impliquent une diminution des prix. L'influence de Fluxys dans la détermination des prix du gaz pour le consommateur est tellement faible que celui-ci ne sentira pas immédiatement les conséquences. La vente est plus importante pour les gros vendeurs de gaz internationaux qui utilisent la Belgique comme lieu de transit." Le bourgmestre insiste sur le fait qu'il s'agit d'une "excellente affaire pour la Belgique".

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires