Pourquoi adorons-nous le gin ?

24/04/14 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Trends-Tendances

Les consommateurs de gin aiment expérimenter de nouvelles saveurs, ainsi leur boisson favorite s'enrichit continuellement pour les satisfaire. Plus qu'un effet de mode, le succès du gin semble durable.

Pourquoi adorons-nous le gin ?

© ThinkStock

Jusqu'à il y a peu, le gin véhiculait une image un peu vieillotte... Mais récemment, la rage du gin a atteint la Belgique. Et la donne a totalement changé!

Les amateurs de gin ont l'occasion d'ajouter eux-mêmes des épices ou des baies pour personnaliser le goût. Ils discutent du goût citronné ou épicé de la boisson et tentent d'impressionner, dans les dîners, en servant une nouvelle marque de luxe encore inconnue.

Le gin se prête à ce nouvel engouement, car il s'agit d'une boisson universelle, qui se boit aussi bien en apéritif qu'en digestif, appréciée des hommes et des femmes, facile à mélanger et surtout racontant une histoire.

Populaire en cocktails Ce n'est pas un hasard si les spiritueux à succès, tels que le gin et la vodka, sont souvent utilisés en cocktails ; ceux-ci sont toujours tendance ! Et ce n'est pas pour rien que les autres boissons en paient le prix. Entre 2009 et 2013, la vente de genièvre - pourtant la boisson mère du gin - a baissé de 15%. Quant aux ventes du cognac, elles ont diminué de 20 %. Le sherry et le porto se sont également moins bien vendus. Luxe payable Curieusement, ce sont surtout les marques du secteur premium qui sont populaires. N'est-ce pas surprenant en temps de crise économique ?

An Martel, customer marketing director de la multinationale spécialisée en boissons alcoolisées Diageo Benelux, estime que non : "Nous voyons que la croissance est due surtout au segment de superpremium, qui est le plus cher. Les gens économisent dans les domaines auxquels ils accordent moins d'importance, mais dépensent de l'argent pour se dorloter. Ils veulent des passe-temps de qualité et sont prêts à y mettre le prix".

Or, le gin s'adapte parfaitement aux tendances actuelles des consommateurs car les moments informels avec la famille et les amis sont importants, et ils sont à la recherche de produits qui véhiculent une histoire tels que justement le gin ou le whisky. En outre, ils ont la possibilité de donner une touche personnelle au produit en le personnalisant avec des baies, des clous du girofle ou du pamplemousse ajoutés à la boisson.

Offrir suffisamment de qualité Le succès des marques premium est évidemment une bonne nouvelle pour les marges bénéficiaires de Diageo et des autres entreprises. Ainsi il n'est point étonnant qu'une série de producteurs de boissons tentent eux aussi d'obtenir leur part du gâteau en lançant de nouvelles marques de gins de luxe.

Diageo, qui a réalisé un chiffre d'affaires net de 5,9 milliards d'euros durant la seconde moitié de 2013, publie uniquement ses chiffres pour le monde entier, mais on sait que le Benelux a été l'un des marchés les plus florissants de la seconde moitié de 2013, affichant une croissance à deux chiffres. Et on sait aussi que le gin constitue 3% du chiffre d'affaires de Diageo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires