Nyrstar s'oppose à une proposition de son principal actionnaire

13/04/15 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Belga

Le conseil d'administration de Nyrstar s'oppose à la proposition de son principal actionnaire, le néerlandais Trafigura, de nommer deux nouveaux administrateurs. Nyrstar soutient bien la candidature de Christopher Cox en tant qu'administrateur non-exécutif mais pas celle de Martyn Konig en tant qu'administrateur non-exécutif indépendant.

Nyrstar s'oppose à une proposition de son principal actionnaire

La société spécialisée dans l'extraction minière annonce dans un communiqué diffusé lundi que l'ordre du jour pour sa prochaine assemblée générale annuelle des actionnaires du 29 avril a été révisé. Celui-ci inclut une proposition de renommer Karel Vinck en tant qu'administrateur, que Nyrstar a reçue d'Umicore, un actionnaire détenant plus de 3% des actions en circulation.

Quant à Christopher Cox, le conseil d'administration recommande que les actionnaires votent en faveur de sa nomination en tant qu'administrateur non-exécutif non-indépendant "à condition que Trafigura modifie sa proposition afin de stipuler que M. Cox n'est seulement élu en tant qu'administrateur non-exécutif non-indépendant qu'aussi longtemps que Trafigura détiendra au moins 15% des actions".

La nomination de M. Konig n'a par contre pas été retenue. L'homme "a des liens et relations très fortes avec Trafigura et plusieurs membres de son management exécutif". "Pour ces raisons, le conseil ne peut pas raisonnablement soutenir la thèse selon laquelle M. Konig ne représente pas, ne représentera pas et ne sera pas considéré par les autres actionnaires de Nyrstar et le marché en général, comme représentant Trafigura, d'une façon ou d'une autre, en sa qualité de membre du conseil".

Le droit belge prévoit qu'un administrateur indépendant "ne peut représenter en aucune manière" un actionnaire d'une société qui détient 10% ou plus des actions de cette société, rappelle Nyrstar.

En savoir plus sur:

Nos partenaires