Mestdagh lèse-t-il ses franchisés ?

02/10/13 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Trends-Tendances

Des franchisés ont assigné le groupe Mestdagh devant le tribunal de Charleroi car ils estiment être lésés au niveau du partage des bénéfices. L'affaire sera traitée le 4 octobre prochain, rapporte ce mercredi La Libre Belgique.

Mestdagh lèse-t-il ses franchisés ?

© BELGA

"Nous ne sommes pas dans une relation 'win-win', mais dans un 'win-loose'", constate un membre de l'asbl Pacaff, créée en 2009 et qui réunit plusieurs franchisés du groupe de distribution Mestdagh. "Les chiffres le montrent. Alors que Mestdagh est en positif, son parc d'indépendants est en négatif sur toute la ligne: 65% sont en état de déficit et 10% sont sur le fil. N'y a-t-il pas là quelque chose de bizarre, puisque nous sommes censés partager les bénéfices: 25% pour Mestdagh, 75% pour l'affilié."

Les affiliés qui ont intenté l'action judiciaire "demandent qu'un expert indépendant puisse vérifier les chiffres et les marges, avec effet rétroactif".

Au-delà de ce problème spécifique, La Libre estime que c'est le partenariat avec Mestdagh qui interpelle puisque les affiliés ne sont pas indépendants. Bon nombre de franchisés sont ainsi soit "en portage", soit ont le groupe Mestdagh dans leur actionnariat.

Autre preuve de dépendance: hormis les magasins de Morlanwez et de Corbais, tous les affiliés occupent un magasin propriété des Mestdagh, en direct ou via la sicafi Ascencio. Impossible donc de changer d'enseigne, par exemple. "Les autres distributeurs refusent ce genre d'interférence. Là, chacun a son boulot et reste dans son rôle. Ici, tout est mêlé. Mestdagh est franchiseur, grossiste, partenaire de franchisés, propriétaire des murs du magasins... Ce réseau de franchisés en est-il réellement un? ", s'interroge l'asbl Pacaff.

En savoir plus sur:

Nos partenaires