Mars contraint à un gigantesque rappel dans 55 pays, dont la Belgique

23/02/16 à 14:51 - Mise à jour à 24/02/16 à 11:16

Source: Belga

Le géant américain du chocolat Mars a annoncé mardi avoir ordonné un gigantesque rappel dans 55 pays, dont la Belgique, de ses barres chocolatées et confiseries produites aux Pays-Bas, après la découverte d'un bout de plastique rouge dans un produit du groupe provenant de ce pays.

Mars contraint à un gigantesque rappel dans 55 pays, dont la Belgique

© AFP

Les barres concernées par le rappel "pourraient contenir des petits morceaux de plastique", ont expliqué Mars Belgium ainsi que d'autres filiales du groupe. Le risque a été mis au jour après qu'un consommateur allemand a trouvé "un petit bout de plastique" dans un produit fabriqué dans son usine de Veghel, aux Pays-Bas.

La présence de plastique pouvant, dans des cas exceptionnels, engendrer un risque d'étouffement, Mars "demande par précaution à ses consommateurs de ne pas les consommer".

En Belgique, les produits qui font l'objet du rappel sont les barres chocolatées de marque Snickers, Mars, Milky Way minis et les Celebrations ayant des dates de péremption précises: entre le 3/07/2016 et le 14/08/2016 ainsi que le 21/08/2016 pour Snickers, du 04/09/2016 au 09/10/2016 ainsi que le 16/10/2016 pour Mars, du 04/09/2016 au 09/10/2016 et le 15/01/2017 pour Milky Way, du 19/06/2016 au 04/09/2016 pour Celebrations, entre le 10/07/2016 et le 15/02/2017 pour les Mixed Mini.

L'incident en cause est isolé à ce stade. Jusqu'à présent, aucune plainte n'a été notifiée sur les marchés belge et luxembourgeois, a précisé Mars Belgium.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a été informée, de même que les autorités sanitaires des autres pays touchés.

Les consommateurs ayant des questions sont invités à consulter le site www.mars.be (qui était indisponible mardi après-midi), à téléphoner au numéro gratuit 0800/98.016 (entre 9h00 et 19h00) ou à prendre contact par email à l'adresse quality.be@effem.com. Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir un bon de réduction équivalent à la valeur des barres achetées.

Le groupe a annoncé un rappel dans 55 pays, mais avec des références différentes selon les pays. Seules les confiseries issues de l'usine Mars à Veghel, au sud des Pays-Bas, sont concernées, a précisé à l'AFP une porte-parole de Mars pour les Pays-Bas, Eline Bijveld.

En Europe, outre la Belgique et les Pays-Bas, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne font également partie de la liste des pays touchés. D'autres pays comme le Sri-Lanka et le Vietnam y figurent aussi, mais pas les Etats-Unis, a ajouté la porte-parole.

C'est la première fois que Mars doit rappeler des produits fabriqués dans son usine de Veghel, ouverte en 1963, et qui emploie 1.200 personnes. "Nous enquêtons pour savoir ce qui s'est passé précisément, mais nous ne pouvons pas être sûrs qu'un bout de plastique rouge (similaire) ne se retrouve pas également dans d'autres produits de la même ligne" de production, a affirmé Eline Bijveld.

"Nous voulons éviter que les clients qui ont acheté un de ces produits ne le consomment", a déclaré Mars Allemagne, "nous avons délibérément choisi une plage de production très longue pour nous assurer que tous les produits potentiellement concernés seront rappelés".

Mars Inc. est un géant américain de l'agroalimentaire, non coté et très secret. Connu pour ses confiseries - celles concernées par le rappel mais aussi Balisto, Twix ou encore M&M's -, il fabrique aussi entre autres du riz (Uncle Ben's) et des pâtes, ainsi que de la nourriture pour animaux (Whiskas). Il réalise plus de 30 milliards de dollars de chiffre d'affaires par an, et joue dans la cour des grands du secteur agroalimentaire aux côtés de Kraft Foods et Nestlé.

Le groupe a plusieurs usines en Europe, dont celle de Veghel, une en France à Haguenau (Alsace), une à Viersen dans l'ouest de l'Allemagne qui produit quelque 10 millions de "snacks" par jour, ou encore une en Pologne.

Rien qu'aux Pays-Bas, le rappel porte sur quatre millions de barres chocolatées, d'après l'agence de presse néerlandaise ANP.

En savoir plus sur:

Nos partenaires