Les licenciements collectifs électrisent l'outplacement

21/03/11 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Trends-Tendances

L'activité d'outplacement a enregistré une croissance de 13,9 % en 2010. En cause : la flambée du nombre de procédures faisant suite à un licenciement collectif avec cellule pour l'emploi obligatoire (+ 57,8 %).

Les licenciements collectifs électrisent l'outplacement

© Thinkstock

L'activité d'outplacement a enregistré, en 2010, une croissance annuelle de 13,9 %, avec un total de 17.749 procédures entamées (contre 15.577 en 2009), a annoncé lundi Federgon, fédération des "partenaires de l'emploi".

"Cette croissance de l'activité est principalement due à une forte augmentation du nombre de procédures d'outplacement faisant suite à un licenciement collectif avec cellule pour l'emploi obligatoire (+ 57,8 %), précise Federgon. Les autres segments de l'outplacement ont en effet connu une diminution de l'activité en raison de l'amélioration de la situation sur le marché du travail en 2010."

Par ailleurs, le taux de placement (c'est-à-dire le pourcentage de candidats qui retrouvent un emploi) s'est redressé au second semestre de 2010 après une chute au premier, a poursuivi la fédération. Le taux de placement global s'est ainsi établi, en 2010, à 56 %, alors qu'il atteignait 63 % un an plus tôt.

"Cette baisse est principalement due à une forte chute du taux de placement au second trimestre de 2010, mais le taux est reparti à la hausse dans la deuxième moitié de l'année pour atteindre 59,6 % au dernier trimestre", a détaillé Federgon.

Enfin, plus de 76 % des travailleurs accompagnés avaient 45 ans ou plus.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires