Le site d'Eandis ne répondait plus suite à un afflux de visites

19/09/14 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Belga

Assailli de visites liées à la publication de détails complémentaires sur le plan de délestage, le site internet d'Eandis ne répondait plus vendredi matin. Peu avant midi, la situation était toutefois revenue à la normale. Les gestionnaires de réseau avaient promis de publier la liste des rues potentiellement concernées dès ce vendredi, provoquant une ruée sur les sites internet.

Le site d'Eandis ne répondait plus suite à un afflux de visites

© eandis

Aux moments de pointe, le site d'Eandis a attiré quelque 30.000 visiteurs. "Nous nous attendions à ce que les gens manifestent leur intérêt mais ce qui est frappant, c'est qu'ils l'ont fait directement", a expliqué Simon Van Wijmeersch, porte-parole d'Eandis.

D'autres sites, comme ceux d'Ores et de Resa en Wallonie ainsi que celui de Sibelga - en charge de la commune d'Uccle - sont, eux, restés accessibles. Ores et Resa ont ainsi mis en ligne vendredi matin un fichier reprenant toutes les rues concernées par le plan de délestage alors que Sibelga a publié une carte des rues uccloises touchées.

Néanmoins, ces listes ne constituent qu'une indication, ont averti de concert les gestionnaires. "Nous avons constitué la liste la plus large possible mais certains riverains pourraient ne pas être privés d'électricité dans les zones visées", a expliqué le porte-parole d'Eandis. De même, des habitants de zones non-concernées pourraient être déconnectés du réseau s'ils sont à la frontière de rues touchées par le plan de délestage.

Ce dernier ne sera mis en oeuvre qu'en ultime recours, ont encore rappelé les gestionnaires de réseau.

En savoir plus sur:

Nos partenaires