Le Big Bang de l'industrie solaire

13/04/12 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Trends-Tendances

Après une période de frénésie, l'industrie du photovoltaïque trébuche. Dernière péripétie en date : la faillite, le 2 avril, du fabricant allemand Q-Cells, un des plus importants de ce pays.

Le Big Bang de l'industrie solaire

© Image Globe

Avant Q-Cells, d'autres sociétés en Europe ont connu des difficultés. En cause : la réduction des subventions publiques aux installations en l'Allemagne (second marché mondial), en Italie ou en Espagne. Mais surtout, 700 fabricants chinois, bénéficiant de conditions très favorables créées par Pékin, ont envahi les marchés avec des panneaux bon marché. Conséquence : la demande mondiale a surpassé l'offre (50 gigawatts contre 27 GW !) et les prix se sont effondrés.

Aux USA, les taxes douanières viennent d'être relevées sur les produits chinois et une enquête a été ouverte pour dumping. Verdict en mai. Quoi qu'il en soit, selon la banque suisse Sarasin, spécialisée dans les investissements durables, seule une poignée d'acteurs devraient subsister à l'avenir. Parmi eux, les chinois Suntech et Trina Solar, les américains First Solar et SunPower et l'allemand SolarWorld.

Trends.be

Nos partenaires