La SNCB et AnsaldoBreda parviennent à un accord

05/05/14 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Source: Trends-Tendances

La SNCB, AnsaldoBreda et sa société-mère Finmeccanica sont parvenus à un accord dans le cadre du conflit qui les oppose au sujet des trains à grande vitesse Fyra V250, annonce lundi la SNCB. Le constructeur de trains italien payera 2,5 millions d'euros à la société belge de chemins de fer.

La SNCB et AnsaldoBreda parviennent à un accord

© Belga

Les trains à grande vitesse avaient commencé à circuler début décembre 2012 entre Bruxelles et Amsterdam, mais leur trafic avait été rapidement interrompu en raison de problèmes techniques. Le 3 juin, la SNCB avait finalement annulé sa commande de trois trains auprès d'AnsaldoBreda.

La SNCB exigeait initialement plus de 40 millions d'euros du constructeur italien, un montant résultant d'une amende pour retard de livraison de 12,7 millions ainsi que d'un dédommagement de plus de 27 millions. Les entreprises ont finalement abouti à un accord portant sur un montant de 2,5 millions d'euros qui prévoit la fin de la convention d'achat des V250, a annoncé lundi la SNCB. "La convention indique également que les deux parties s'abstiendront de s'adresser des réclamations financières, y compris les réclamations portant sur leurs dommages respectifs."

La société belge de chemins de fer rappelle également qu'elle a déjà récupéré les avances versées pour la construction et la livraison des trois trains, soit 37 millions d'euros. "Nous avions donc déjà récupéré l'ensemble de notre investissement", a précisé un porte-parole.

AnsaldoBreda et la société néerlandaise de chemins de fer (NS) étaient parvenus à la mi-mars à un accord prévoyant le retour des trains en Italie. Les NS ont récupéré 125 millions d'euros sur les 213 millions investis.

Nos partenaires