L'UCM s'oppose à son tour au projet Cora de Mouscron

08/07/14 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Trends-Tendances

L'Union des classes moyennes (UCM) envisage d'introduire un recours contre l'avis favorable rendu par le comité socio-économique national concernant le projet de construction d'un centre commercial Cora dans le zoning du Quevaucamps, sur les communes d'Estaimpuis et Mouscron, peut-on lire mardi dans le Courrier de l'Escaut.

L'UCM s'oppose à son tour au projet Cora de Mouscron

© BELGA

L'UCM s'oppose au projet car les 40.000m2 de commerces prévus constitueraient une menace pour le commerce indépendant mouscronnois, lequel souffre déjà depuis l'ouverture l'an dernier du centre commercial des Dauphins en périphérie de la ville. Le quotidien Nord Eclair évoque pour sa part une réunion qui s'est tenue lundi entre les autorités communales de Mouscron et de la ville de Courtrai, qui a maintenu son avis négatif sur le projet commercial wallon.

Les Mouscronnois ont pu expliquer aux Courtraisiens que le but du projet n'était pas d'attirer les clients des commerçants flamands mais de faire revenir en Belgique les Belges qui font leur course en France, explique le Nord Eclair. Le bourgmestre de Courtrai aurait été rassuré par la nature du projet mais l'avis négatif a toutefois été maintenu.

En 2001, Cora avait acheté des terrains pour construire un centre commercial sur les deux communes mais le Conseil d'Etat avait annulé définitivement le permis unique octroyé par la région wallonne en mai 2012 après de vives oppositions, notamment de riverains.

Nos partenaires