"L'Europe se caractérise désormais par sa lenteur"

15/12/17 à 11:21 - Mise à jour à 11:22
Du Trends-Tendances du 30/11/17

Umicore, spécialiste mondial des matériaux liés à la mobilité propre et au recyclage, a l'intention de consentir de nouveaux investissements en Chine et en Europe. A moins de modifier très rapidement sa politique d'octroi de permis, la Belgique ne profitera pas de cette manne. "Passer à côté des investissements : tel est le lot de la Belgique et de l'Europe occidentale depuis 20 à 30 ans", déplore Marc Grynberg, le CEO d'Umicore, qui envisage par ailleurs de procéder à une augmentation de capital.

Surnommé Union Misère à l'époque où il s'appelait encore Union Minière et où les activités cycliques liées au zinc et au cuivre, désormais cédées, ont plusieurs fois menacé de le faire crouler, Umicore a admirablement su se transformer. Le groupe technologique belge fait désormais partie des spécialistes mondiaux des matériaux utilisés dans la fabrication de batteries rechargeables, et du recyclage des métaux précieux et des catalyseurs. L'an prochain, le Bruxellois Marc Grynberg célébrera le 10e anniversaire de son accession au poste de CEO, et donc aussi de la prise en main d'une métamorphose jugée plutôt hasardeuse à l'époque.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires