L'actionnaire de Liège Airport étonné par les propos de Carlo Di Antonio

24/04/15 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Belga

TEB Participations, l'actionnaire majoritaire de Liège Airport, s'est dit étonné à la suite des propos tenus par le ministre de tutelle Carlo Di Antonio concernant la création d'une structure de gestion unique pour les deux aéroports wallons. Liège Airport et son directeur, Luc Partoune, n'ont quant à eux pas souhaité réagir.

L'actionnaire de Liège Airport étonné par les propos de Carlo Di Antonio

© Belga - NICOLAS LAMBERT

"Je suis très surpris de l'interview du ministre", a commenté Julien Compère, président de TEB Participations. "Cela fait des mois que l'on discute avec lui, nous avons encore eu une réunion avant les vacances de Pâques, et ce rapprochement n'a jamais été évoqué. Il n'y a jamais eu de concertation préalable".

Julien Compère ajoute qu'il a "pris acte", que la diminution des coûts "reste à démontrer" et "qu'à première vue", il n'en voit "pas l'utilité". Liège Airport et Luc Partoune n'ont pas souhaité réagir. Carlo Di Antonio avait déclaré qu'il ne venait jamais à Bierset parce que M. Partoune et le président du conseil d'administration, José Happart, étaient inculpés. Il leur a demandé de faire un pas de côté.

En 2009, à la suite de perquisitions, Luc Partoune avait été privé de ses prérogatives pendant trois mois, avant que le conseil d'administration ne lui renouvelle sa confiance. Cette sortie du ministre intervient alors que les discussions concernant le renouvellement du conseil d'administration de Liège Airport sont en cours et devraient aboutir en mai.

Nos partenaires