Ford Genk: la tension monte chez les travailleurs

02/02/13 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Source: Trends-Tendances

Ni la direction ni les syndicats n'ont souhaité dire quoi que ce soit sur les négociations vendredi soir. Un point de la situation sera proposé lundi aux équipe du matin et de l'après-midi lors d'une assemblée du personnel.

Ford Genk: la tension monte chez les travailleurs

© BELGA

La tension augmente chez les travailleurs, notamment à cause du manque d'informations. Les douze représentants syndicaux qui discutent en ce moment avec la direction de Ford sur les conditions d'un plan ne veulent pas qu'on lise dans leur jeu. Ford ne laisse filtrer aucun détail sur la façon dont se déroulent les discussions. Cela rend les travailleurs nerveux. Cela fait exactement 100 jours, depuis l'annonce de la fermeture, qu'ils attendent des précisions sur leur futur.

Certains éléments ont encore échauffé les esprits ces derniers jours. Un délégué syndical a ainsi déclaré anonymement dans la presse qu'une fermeture immédiate de l'usine ne l'étonnerait pas car la direction en a marre des grèves. De même l'information selon laquelle des milliers de travailleurs de Ford aux USA ont reçu une prime de 8.300 dollars car l'entreprise a réalisé un bénéfice de 4,2 milliards d'euros en 2012, essentiellement grâce aux ventes aux Etats-Unis. Cerise sur le gâteau, ces articles disant que Ford investit à tout va dans son usine de Valence où les modèles de Genk seront assemblés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires