Faire sponsoriser son mariage, ses voyages ou sa maison, comment ça marche ?

26/05/15 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Si vous pensiez ne pas avoir les moyens de vous marier, de voyager ou de faire construire la maison de vos rêves, le sponsoring va peut-être vous faire changer d'avis...

Faire sponsoriser son mariage, ses voyages ou sa maison, comment ça marche ?

© iStock

Autrefois réservé aux entreprises ou aux organisations caritatives, le sponsoring est aujourd'hui largement plébiscité par le consommateur lambda.

Se marier à moitié prix

En Belgique, il faut compter environ 11.350 euros pour un mariage rassemblant une centaine de personnes, d'après Mariage.be. Un budget conséquent, qui n'est pas à la portée de tous. Il existe pourtant une méthode pour le diviser par deux, voire plus : le sponsoring. Alors oui, au premier abord, le terme peut sembler effrayant. Mais le concept est en réalité assez simple, à condition de posséder quelques talents d'orateurs, et de ne pas craindre de devoir passer des journées entières à démarcher des commerçants pas toujours au fait de telles pratiques.

Arrivé en Belgique en 2011, le mariage sponsorisé consiste à trouver des partenaires qui acceptent de vous faire une petite réduction en échange d'un peu de publicité. Cette publicité se fait le plus souvent via un site internet dédié, mais aussi grâce à la sollicitation des médias locaux. Cela permettrait d'après Mariage.be d'avoir "une visibilité prolongée et à moindre coût" pour les marques. En effet, "en moyenne la préparation d'un mariage dure neuf mois en Belgique", pour seulement vingt-quatre ou quarante-huit heures de festivités au bout du compte. Attention toutefois aux quelques déconvenues possibles pour les mariés. D'abord, il faut savoir qu'organiser une telle opération de communication prend du temps. Beaucoup de temps... Ensuite, il est important de savoir fixer les limites que l'on souhaite au moment de la négociation avec les prestataires. Si certains se contentent d'une visibilité médiatique, d'autres sont plus exigeants : on peut ainsi vous demander d'apposer des logos sur vos faire-parts, ou, le jour J, sur de petits présentoirs, voire de grandes affiches. Et si vous n'avez pas peur de voir votre salle de réception se transformer en panneau publicitaire géant, vous pourrez toujours puiser vos idées outre-Atlantique.

Un logo sur une robe de mariée, il fallait oser...

Un logo sur une robe de mariée, il fallait oser... © Sponsorourwedding.com

Aux États-Unis, où est née l'idée du mariage sponsorisé, les tabous ont en effet été dépassés depuis bien longtemps. Si bien que certains, à l'image d'une certaine Courtney McKenzie et de son compagnon Jamil Newell, n'hésitent plus à proposer aux marques d'apposer directement leur logo sur la robe et le smoking des mariés. Avec l'argent récolté, le couple a tout de même pu s'offrir onze jours de roucoulades à Phuket, en Thaïlande, et s'y marier sur la plage. Une aventure largement relayée par les médias américains, comme en témoigne leur site internet.

Manger des scorpions grillés au bout du monde, à bas prix

Si se marier n'est pas encore dans vos projets, sachez que le sponsoring s'applique également à d'autres événements, comme de simples voyages. Le principe est à peu de choses près identique à celui du mariage sponsorisé. Vous démarchez des entreprises, et avec l'argent récolté, vous partez en vadrouille. En échange, vous devez créer un site internet, relayer vos folles aventures sur les réseaux sociaux, ou même participer à des concours qui vous mettront sur le devant de la scène. C'est ce qu'ont fait Quentin et Caro, deux Français qui se sont offert six mois de farniente en Asie du Sud. Sur leur page Facebook, qui comptabilise un peu plus de 1400 likes, ils ont partagé tout au long de cette épopée leurs exploits, et la réalisation des défis lancés par les internautes, comme nager avec des requins-baleines, manger un piment d'une traite ou savourer des scorpions grillés. Élus propriétaires du meilleur blog de voyage de l'année 2011 par le magazine Marie Claire, les deux jeunes gens partagent les clés de leur réussite sur leur site.

D'après eux, le sponsoring ne serait pas qu'une "démarche commerciale", mais aussi une aventure humaine, faite de contacts et de rencontres. Ils estiment au-delà de ce romantisme que de faire sponsoriser son voyage permet d'éviter les questions qui fâchent à son retour, lorsqu'on nous demande de justifier ce gros trou dans un CV, par exemple. Même si vous avez passé quelques mois à vous dorer la pilule sur les plus belles plages du monde, vous pourrez toujours arguer que vous avez aussi un peu travaillé, en recherchant tous ces sponsors... Et ce n'est pas votre site web, créé de toutes parts par vous-même, qui dira le contraire. Pour profiter de ces vacances décomplexées, Caro et Quentin conseillent de donner à son voyage un thème, soit culturel, soit sportif, soit humanitaire, par exemple. Il peut aussi être lié à "un moyen de locomotion particulier". Si un tour de l'Europe en avion n'est pas assez exceptionnel aux yeux des sponsors, faites-le donc en trottinette.

Enfin, il est un autre domaine où le sponsoring tente petit à petit de faire ses armes : celui de l'immobilier. Qu'il s'agisse de simples rénovations ou de constructions complètes, il est possible de diminuer ses coûts en trouvant des partenaires. En France, il existerait plus d'une dizaine de maisons sponsorisées, la première ayant été commencée en 2011. Les heureux propriétaires de ces habitations d'un nouveau genre auraient pu bénéficier de réductions allant jusqu'à 30% du prix classique...

Perrine Signoret

Nos partenaires