Disney distribuera ses vidéos sur YouTube

07/11/11 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Trends-Tendances

Google et le groupe Disney ont finalisé un accord pour distribuer et co-produire des séries accessibles sur YouTube. Ils investiront à eux deux entre 10 et 15 millions de dollars.

Disney distribuera ses vidéos sur YouTube

© Reuters

Le groupe américain Disney, confronté à une érosion accélérée de l'audience de son site, s'apprête à annoncer une alliance avec YouTube pour redonner goût aux enfants de visionner ses vidéos en ligne, affirme le quotidien New York Times. "Il est pour nous impératif d'aller là où est notre audience", a reconnu James Pitaro, co-président de Disney Interactive, cité par le journal.

Disney reconnaît ainsi que son site n'est pas assez attractif pour les enfants, note le New York Times, qui relève que la division internet du groupe californien a perdu plus de 300 millions de dollars en cumulé sur un an. Selon ComScore, cité par le journal, le nombre de visiteurs uniques sur le site Disney.com est tombé de 17,9 millions en juin à 12,7 millions en septembre.

De son côté, YouTube espère ainsi attirer de nouveaux annonceurs, rassurer les parents sur ses contenus, et tirer profit de cet accord dans le cadre de sa bataille judiciaire contre Viacom, qui détient l'autre grande chaîne de programmes pour enfants, Nickelodeon, dont les contenus ne sont pas accessibles sur YouTube. L'accord avec Disney cadre aussi avec sa stratégie consistant à augmenter le nombre de contenus officiels et professionnels sur le site. Google cherche en outre à distribuer des chaînes câblées et des contenus de YouTube via sa Google TV.

Dans un premier temps, Disney et YouTube vont investir entre 10 et 15 millions de dollars pour co-produire des séries qui seront mises en ligne sur un site aux couleurs des deux partenaires, accessible tant à travers Disney.com que YouTube. Les modalités précises de l'accord doivent être dévoilées dans la journée, ajoute le journal sur son site internet.

Trends.be avec L'Expansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires