Des soldes d'été pour "sauver les meubles"

24/06/10 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Trends-Tendances

Faillites en hausse de 16 %, chiffre d'affaires en chute de plus de 10 % : la période est plus que difficile pour les commerçants. Ils misent donc sur les soldes pour "limiter la casse", avec des réductions de 30 % maximum dans les premiers jours de juillet.

Des soldes d'été pour "sauver les meubles"

© Belga

Les commerçants, plombés par la crise, comptent sur les soldes pour "limiter la casse", indique jeudi l'Union des classes moyennes, selon laquelle le chiffre d'affaires du secteur a globalement reculé de plus de 10 % alors qu'en mai, les faillites ont bondi de 16 % par rapport au même mois de 2009.

"Les commerçants indépendants des secteurs saisonniers (habillement, chaussures, etc.) vivent des moments difficiles, indique l'UCM. Sur la collection d'été, 44 % estiment leurs ventes inférieures à celles de l'an dernier, 36 % les jugent équivalentes et 20 % seulement les considèrent supérieures." La fédération s'appuie, pour ces chiffres, sur un sondage réalisé auprès de ses membres à quelques jours de l'ouverture des soldes.

"Les commerçants disent par ailleurs qu'ils avaient réduit leurs commandes et se retrouvent néanmoins, le plus souvent, avec des stocks supérieurs à ceux de 2009", poursuit l'organisation en avertissant déjà que les réductions pratiquées durant les premiers jours de juillet seront inférieures ou égales à 30 % : "L'objectif n'est pas de vendre vite et beaucoup pour faire place nette. Dos au mur, beaucoup de commerçants tenteront de réaliser en période de soldes un chiffre d'affaires convenable pour sauver les meubles."

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires