D'Ieteren voit ses ventes augmenter de 7% au premier semestre

30/08/16 à 09:35 - Mise à jour à 09:42

Source: Belga

Le groupe D'Ieteren, distributeur des marques Volkswagen en Belgique, a enregistré un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros au premier semestre, en augmentation de 6,9% par rapport aux six premiers mois de 2015, a-t-il annoncé lundi. Un an après l'éclatement du "dieselgate", le CEO Axel Miller est "satisfait" de la première partie de l'année.

D'Ieteren voit ses ventes augmenter de 7% au premier semestre

Les ventes des activités de Belron (services de réparation et de remplacement de vitrage), ont augmenté de 6%, tandis que celles de l'activité D'Ieteren Auto (distribution de véhicules) ont crû de 7,7%.

Le résultat consolidé courant avant impôts - l'indicateur de performance du groupe - s'est établi à 153,3 millions d'euros, en progression de 6,9%. Belron, qui représentent 2/3 des activités du groupe, a cependant crû moins rapidement (+3,3%) que D'Ieteren Auto (+11,9%).

Le marché du remplacement de vitrages est "en régression" aux Etats-Unis et en Europe, a expliqué M. Miller. Le groupe s'est donc attelé à gagner des parts de marché outre-Atlantique et dans certains pays européens (France, Allemagne et Grande-Bretagne notamment) et à augmenter ses prix pour compenser le marché en berne. Des investissements marketing et l'engagement de 730 nouveaux techniciens aux Etats-Unis freinent également le résultat, a ajouté Arnaud Laviolette, directeur financier.

Près de la moitié (45%) du chiffre d'affaires de Belron est réalisé en Europe (+0,5%), tandis que 55% proviennent du reste du monde (USA, Canada, Australie, Nouvelle Zélande; +8,1%).

Concernant la branche Auto du groupe, D'Ieteren (distributeur en Belgique des marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha) a fourni quelque 67.350 véhicules au cours du premier semestre, en hausse de 6,5% par rapport à la même période en 2015.

À 1,7 milliard d'euros, le chiffre d'affaires a augmenté plus rapidement (+7,7%) en raison d'un "mix de voitures" avantageux: davantage d'options, prix unitaire plus élevé... "2006, 2007 et 2008 avaient été de très bonnes années en termes de ventes. Les voitures achetées à l'époque sont aujourd'hui renouvelées", a ajouté Axel Miller.

La marque Volkswagen reste la plus populaire, avec 9,81% de parts de marché, suivie par Audi (6,19%). La seule marque ayant augmenté sa position est cependant Skoda, passant de 3,29% au 1er semestre 2015 à 3,59% en 2016. D'Ieteren reste le premier distributeur de voitures en Belgique, avec une part de marché totale de 21,47%, qui devrait remonter au niveau de 2015 (22,34%) d'ici la fin de l'année, selon son patron.

Le carnet de commandes est en hausse de 25% par rapport à fin juin 2015. Pour l'ensemble de l'année, le groupe s'attend à un résultat stable ou en léger retrait par rapport aux 212 millions d'euros récoltés en 2015. "Nous sommes assez satisfaits de la première partie de l'année", a commenté Axel Miller. "Le dieselgate n'a pas porté atteinte à la confiance des consommateurs en nos marques."

En septembre 2015, le groupe allemand Volkswagen avait en effet admis avoir truqué au total 11 millions de voitures dans le monde afin de les faire passer pour moins polluantes. En Belgique, 320.000 véhicules sont concernés, dont 15.000 ont été adaptés depuis lors.

Le groupe D'Ieteren annonce par ailleurs l'arrivée de Francis Deprez dans le comité exécutif, composé de l'administrateur délégué Axel Miller et du directeur financier Arnaud Laviolette.

Nos partenaires