Comment les e-shops vous poussent à finaliser vos achats en ligne

07/05/15 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Remplir un panier d'achats sur internet, mais ne jamais aller au bout du processus, beaucoup d'e-shoppeurs le font. Et cela agace les entreprises, qui comptent bien les " aider " à changer cette vilaine habitude.

Comment les e-shops vous poussent à finaliser vos achats en ligne

© iStock

Des clients qui remplissent un panier en ligne, mais ne finalisent jamais leur commande, tel est le cauchemar des sites de e-commerce. Manque de pot, ils seraient très nombreux à le faire. En décembre dernier, l'Institut de recherche Baymard estimait en effet à 68,07% ce taux d'abandon. Certaines entreprises sont pourtant bien décidées à ne plus les laisser quitter leur site de vente avant d'avoir sorti leur carte bancaire.

Des e-mails qui appellent le client par son prénom

Pour cela, elles ont mis au point des techniques redoutables. Parmi elles, les campagnes d'e-mail personnalisés. Le site AbandonAid propose d'aider les marques à les mener à bien. Dans une vidéo explicative, il montre que l'on peut choisir combien de temps après la visite du client sur le site commerçant on désire lui envoyer un message. Ce laps de temps peut être de quarante-cinq minutes, mais aussi de sept jours. En guise d'objet de cet e-mail, une question : "oups... y avait-il un problème pour régler votre commande ?". Ensuite, elle rappelle à l'e-shoppeur que son panier est toujours disponible, mais plus pour longtemps, le tout assorti de belles images aux couleurs attrayantes. But ultime de la manoeuvre : encourager à cliquer sur le bouton tout en bas pour "continuer le shopping". Parfois, ces campagnes vont plus loin. Elles appellent le client par son prénom, et ciblent les produits qu'il avait placé lors d'une visite dans son panier virtuel. Plus rien n'est laissé au hasard.

Toutes les boutiques, un seul paiement

Il arrive aussi que ce soient les sites d'achat eux-mêmes qui aident le chaland à franchir le cap de la validation de son caddie. Une petite start-up new-yorkaise du nom de Keep s'est lancée sur ce marché avec une application mobile. A première vue, on se croirait plutôt sur Pinterest que sur un e-shop. Coques de téléphone portables, robes à volants, appareils photos et vases se côtoient en effet sur la page d'accueil. Là où l'on commence à comprendre l'intérêt du site, c'est lorsque l'on clique sur les articles en question. Aucun d'entre eux, ou presque, ne vient de la même boutique.

Pour faciliter les achats, Keep a en effet mis au point une technique qui permet de régler en une seule fois des articles payés en temps normal un à un, et sur des sites différents. Il est même possible d'ajouter de nouveaux articles sur le site, à partir des pages demarques préférées. Ce sont ensuite des employés invisibles qui se chargeront de naviguer sur internet et de réaliser pour l'internaute, une commande tout à fait classique. Et comme si cela ne suffisait pas, les coordonnées, et numéros de carte de crédit sont sagement conservés. Inutile donc, de perdre son temps à remplir quelques cases. Tout se fait automatiquement.

Perrine Signoret

En savoir plus sur:

Nos partenaires