Chine et USA, les 2 armes (pas très) secrètes de VW

09/01/12 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Trends-Tendances

Volkswagen a vendu 14 % de voitures en plus l'an dernier par rapport à 2010. Le constructeur allemand envisage 2012 avec une certaine confiance. Mais pas grâce à l'Europe de l'Ouest.

Chine et USA, les 2 armes (pas très) secrètes de VW

© Bloomberg

Volkswagen a écoulé plus de 8 millions de véhicules en 2011, a annoncé dimanche son patron, ce qui lui permettra de se rapprocher de la place de n° 1 mondial qu'il convoite.

Le constructeur automobile allemand, qui détient les marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Bugatti, Lamborghini et les camions VW, a écoulé 8,156 millions d'unités à travers le monde l'an dernier, a annoncé Martin Winterkorn à la veille de l'ouverture du Salon automobile de Detroit. Soit une progression de 14 % par rapport aux 7,14 millions de véhicules vendus par le leader européen en 2010.

En incluant le fabricant de camions Scania, qu'il contrôle mais dont les chiffres sont comptabilisés à part, les ventes se sont montées à 8,215 millions, a ajouté le patron du groupe. Volkswagen doit publier lundi les chiffres détaillés de ses ventes mondiales pour l'année écoulée.

Volkswagen ravira-t-il le trône automobile à General Motors ?

Le groupe de Wolfsburg s'est fixé notamment pour objectif de devenir n° 1 mondial de l'automobile d'ici à 2018. En 2011, il est déjà passé devant le japonais Toyota, qui détenait ce titre depuis 2008, et il disputera la première marche du podium avec l'américain General Motors.

Pour 2012, Martin Winterkorn s'est montré relativement confiant, estimant qu'"il n'y aura pas de récession". Si les perspectives en Europe de l'Ouest ne sont guère brillantes, "nous continuons à tabler sur de la croissance en Amérique du Nord et en Chine", a-t-il indiqué.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires