BMW ne parvient pas à satisfaire l'appétit chinois

13/07/10 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Trends-Tendances

Les ventes de BMW en Chine ont plus que doublé au premier semestre. Problème : son usine dans l'Empire du milieu ne suffit plus. Le constructeur doit donc envoyer ses Série 3 directement d'Allemagne... mais doit régler une taxe de 25 % à la douane chinoise.

BMW ne parvient pas à satisfaire l'appétit chinois

BMW se voit contraint d'exporter en Chine des voitures produites en Allemagne, car les capacités de ses usines chinoises sont dépassées par la demande locale, selon Harald Kruger, directeur des ressources humaines, cité mardi par le Financial Times Deutschland.

BMW prévoit ainsi d'exporter 10.000 modèles Série 3 de Munich vers le marché chinois. Dans les six premiers mois de l'année, BMW a connu des taux de croissance en Chine supérieurs à 100 %. "Nous n'avions pas prévu que la dynamique de croissance serait aussi forte !", avance Harald Kruger.

Du coup, la production locale de BMW à Shenyang ne suffit plus, alors que la construction d'une seconde usine sur le site vient à peine de commencer. En attendant, les ouvriers de BMW en Allemagne doivent se préparer à faire des heures supplémentaires...

La situation n'est guère confortable pour le groupe, car la douane chinoise prélève une taxe de 25 % sur les voitures importées, selon le FTD. Fin avril, BMW avait relevé ses objectifs de ventes en Chine, prévoyant d'écouler 120.000 véhicules dans le pays cette année, contre près de 100.000 en 2009.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires